Accueil Centraliser son stockage pour mieux le gérer et l'optimiser

Centraliser son stockage pour mieux le gérer et l'optimiser

Le volume de stockage de l'entreprise ne cesse de croître. Mais il existe tout ce qu'il faut aujourd'hui pour la gestion de cette masse de données.

Historiquement, le marché mondial du stockage informatique n’a fait que croître. – Depuis plus d’un demi-siècle, la vente de disques durs n’a cessé de grimper année après année (sauf en 2001), alors que leur capacité, elle aussi, n’a fait qu’augmenter. En 2008, il devrait se vendre plus d’un demi-milliard de disques dans le monde, chiffre en progression annuelle de 14%. Le premier modèle datant de 1956, l’IBM 305 Ramac, contenait 5Mo, occupait l’équivalent de deux gros réfrigérateurs, et coûtait 11.000 dollars le mégaoctet. Le plus récent, le Seagate Barracuda 7200.11 stocke 1,5To, soit 300.000 fois plus, dans un facteur de forme de 3,5 pouces, pour un tarif de moins de 200 Euros, ce qui représente 13 centimes… le gigaoctet! – On ne parle plus de bits ou d’octets, plus guère de mégaoctets, mais de gigaoctets. Le téraoctet est déjà là et il existe nombre d’entreprises qui accumulent les pétatoctets. – Si l’on reprend les chiffres d’IDC qui suit régulièrement le marché mondial du stockage, les ventes de systèmes à base de disques durs n’ont, elles aussi, pratiquement jamais baissé d’une année à l’autre, pour atteindre 26 milliards de dollars en 2007. C’est encore plus vrai pour le marché des logiciels de stockage, atteignant 11 milliards de dollars pour la même année. Pourquoi de telles progressions ? Il n’y a qu’une raison, toujours la même : l’appétit des utilisateurs est inextinguible.