Accueil Cloud computing DenyAll étend la sécurité applicative au cloud

DenyAll étend la sécurité applicative au cloud

DenyAll annonce une stratégie cloud visant à faciliter l’adoption de la sécurité applicative par les entreprises de toute taille. DenyAll Protect est disponible dès aujourd’hui sur Amazon Web Services, un nouveau mode de distribution pour les entreprises qui souhaitent protéger leur infrastructure IT avec ses WAFs. En partenariat avec des fournisseurs cloud, DenyAll entend proposer de nouvelles offres de « Security-as-a-Service » ciblant les PME. Ces offres s’appuient sur les produits actuels de l’éditeur, ainsi que sur une nouvelle solution spécifiquement développée pour le cloud, qui sera disponible d’ici la fin de l’année.

Les préoccupations relatives à la sécurité et à la confidentialité freinent l’adoption du cloud computing au niveau mondial. Cependant, le cloud est une opportunité pour les éditeurs de logiciels de sécurité de proposer leur technologie à une audience plus large, des grands comptes aux entreprises de petite taille. Le scanneur de vulnérabilité DenyAll Detect est déjà disponible en tant que service cloud (https://edge.denyall.com/). Aujourd’hui, DenyAll annonce une stratégie cloud complète, qui s’appuie sur :

  • La mise à disposition de ses pare-feu applicatif Web (WAFs) sur la plateforme Amazon Web Services ;
  • Des partenariats avec des fournisseurs de services cloud pour sécuriser leur infrastructure et permettre l’émergence de nouveaux services ;
  • La création d’une nouvelle solution de sécurité dans le cloud pour les petites et les moyennes entreprises.

DenyAll Protect est disponible dès aujourd’hui sur Amazon Web Services

DenyAll Protect AMI (Amazon Machine Image) est un nouveau mode de distribution pour les pare-feu applicatifs et services web de DenyAll que sont sProxy, rXML et rWeb. Les clients disposent désormais d’une option supplémentaire pour déployer les WAFs de DenyAll : en complément de l’installation dans leur infrastructure, ils peuvent créer une instance DenyAll Protect dans le cloud d’Amazon – depuis le marketplace AWS ou directement depuis la console EC2 – et obtenir une licence via un partenaire DenyAll, pour être protégés en quelques minutes seulement. La licence peut être choisie en fonction du nombre d’applications ou de la taille de la machine virtuelle. Ces produits sont fonctionnellement les mêmes mais tirent profit des capacités de géolocalisation, d’évolutivité et de provisionnement de l’infrastructure d’Amazon.

Partenariats avec les fournisseurs Cloud

DenyAll travaille depuis des années avec des hébergeurs et info-gérants tels qu’Agarik, Atos, Noris Networks et Prosodie, qui hébergent et gèrent ses WAFs pour des clients de grandes et moyennes tailles en France et en Allemagne.

Plus récemment, DenyAll a commencé à collaborer étroitement avec quelques acteurs du cloud, en vue de protéger leur infrastructure et de permettre l’émergence de nouveaux services de sécurité dans le cloud. Aujourd’hui, DenyAll annonce trois nouveaux partenariats :

  • Outscale : Fournisseur français de IaaS, Outscale offre un nouveau service basé sur DenyAll Protect, qui pousse le concept d’AMI plus loin en permettant l’achat de la licence et la facturation en fonction du volume de données filtré par le WAF ;
  • Telehouse : Cet hébergeur international ajoute à son offre cloud standard un service de scan de vulnérabilité basé sur DenyAll Detect. Un service optionnel de WAF « managé » basé sur DenyAll Protect sera lancé dans les semaines à venir.
  • Cloudwatt : DenyAll et Cloudwatt, fournisseur français de cloud, ont signé un accord de partenariat pour fournir une solution « Security-as-a-Service » aux clients de Cloudwatt. Les détails seront communiqués prochainement.

Des « business models » différents sont mis en oeuvre avec ces partenaires, en fonction de leurs besoins propres. 

Frédéric Mazué