Accueil Communications Communications en entreprise : l’avenir est dans le mobile selon Mitel

Communications en entreprise : l’avenir est dans le mobile selon Mitel

Mitel logo

Mitel, géant mondial des communications Cloud, mobiles et en temps réel pour les entreprises, entend éliminer les obstacles techniques qui cloisonnent le monde de l’entreprise et celui du mobile.

S’appuyant sur le constat que plus de 80 % des entreprises ne disposent pas d’une plateforme de communications d’entreprise reliée à leurs réseaux mobiles, Mitel a dévoilé sa nouvelle vision stratégique « qui adresse les enjeux d’un univers en constante évolution vers le tout-mobile » indique la société dans un communiqué. Cette stratégie, supportée par son offre Cloud, entend éliminer les obstacles techniques qui cloisonnent le monde de l’entreprise et celui du mobile.

Rich McBee, président et CEO de Mitel, évoque ainsi cette nouvelle stratégie : « Pour la plupart d’entre nous, consulter son téléphone portable est la première chose que nous faisons le matin. Les communications professionnelles depuis un appareil mobile plutôt qu’un téléphone fixe ou un ordinateur sont chaque jour plus nombreuses. En utilisant le mobile comme point d’entrée, Mitel exploite les avancées technologiques offertes par le Cloud ainsi que les capacités des réseaux 4G/LTE pour fournir aux entreprises et aux consommateurs un meilleur accès aux informations, ainsi qu’aux outils mobiles et de collaboration qu’ils recherchent. »

Trois axes d’appui

A l’appui de cette nouvelle stratégie, le géant des communications évoque trois axes de développement. D’abord permettre aux opérateurs mobiles, de trois continents, d’être les premiers à offrir des services Voix sur Wifi (VoWiFi) avec les solutions Mitel. « L’association des réseaux mobiles 4G basés sur IP et la disponibilité généralisée du Wifi dans l’entreprise élimine les obstacles techniques historiques entre services mobiles et accès au réseau à l’intérieur des bâtiments », soutient la société. Qui y voit là de nouvelles opportunités pour les opérateurs mobiles, désormais « à même de proposer des services concurrentiels novateurs et de bénéficier de nouvelles sources de revenus. »

Ensuite, la société veut s’imposer avec de nouveaux produits et services dans le Cloud destiné à servir « l’entreprise mobile » et qu’elle a dévoilés mi-octobre.

Enfin, elle crée un « accélérateur » de technologies afin d’optimiser le développement de services et de solutions temps réel. Il réunit « quelques-uns des plus brillants ingénieurs et stratèges technologiques de la société » qui vont travailler en lien direct avec des clients pour développer, tester et commercialiser de nouvelles applications mobiles temps réel ainsi que des services Cloud.

Alors que le marché se concentre, Mitel doit trouver de nouveaux relais de croissance. En deux ans, Mitel a racheté Aastra et Mavenir. Récemment, Elliott Management est entré à son capital. Ce fonds activiste, à l’origine du rapprochement de Dell et EMC, pourrait jouer les marieuses entre le canadien Mitel et Polycom, le spécialiste américain des outils de communication/collaboration voix, données et vidéos.

>>> Cliquez ici pour lire l’article sur les dernières nouveautés de Polycom : Collaboration voix/données/vidéo tous azimuts chez Polycom

Juliette Paoli