Accueil Cloud computing Cegid passe du Cloud privé au Cloud hybride avec IBM

Cegid passe du Cloud privé au Cloud hybride avec IBM

Logo Cegid
Logo Cegid

Lors de son événement Cegid Connections, l’éditeur français de solutions de gestion a annoncé qu’il passait à un Cloud hybride afin de pouvoir innover dans son management et offrir des nouveaux services.     

En 2012, Cegid signait avec IBM France un Cloud privé personnalisé. Avec le même partenaire il passe au Cloud hybride, alors que l’éditeur estime que son chiffre d’affaires SaaS sera quatre fois plus important en 2021, ses activités dans le domaine ayant augmenté de plus de 30 % depuis 2012. « Dans le cadre de ce nouvel accord, IBM fournira une infrastructure de Cloud hybride « as a service » et permettra à Cegid d’accéder à des ressources et capacités Cloud, disponibles dans le datacenter d’IBM à Paris« , indique le groupe. Sylvain Moussé, CTO de Cegid, donne des explications plus techniques : «  En intégrant les dernières technologies, dont un Cloud hybride basé sur les solutions Cloud d’IBM, SDCC (Software Defined Data Center) et le chiffrement des données de bout en bout, nous sommes en mesure de déplacer notre plateforme SaaS vers une nouvelle architecture plus évolutive, et de mieux gérer le code qui supporte l’infrastructure informatique sous-jacente ».

Un Cloud hybride pour quoi faire ? « Créer et vendre des services Cloud innovants » aux clients, dit Béatrice Kosowski, General Manager d’IBM Global Technology Services, IBM France, évoquant également « les opportunités du futur cognitif ». Intelligence artificielle et Analytics au programme donc, qu’il s’agisse du retail ou de la compta par exemple.

Pour aller plus loin : Cegid va doubler ses équipes data d’ici à la fin 2019

La prochaine étape pour IBM sera de travailler en étroite collaboration avec Cegid pour migrer progressivement l’infrastructure IT de Cegid vers un environnement Cloud hybride. « La méthodologie IBM de migration vers le Cloud servira de base à une migration fluide entre le Cloud privé et les Clouds publics avec peu, voire aucune modification des applications« , indique l’éditeur, qui précise que les données demeureront sur le territoire français.

Signalons que l’offre retail est hébergée sur Azure, sur une plateforme Cloud métier en Europe et Amérique du Nord.