Accueil Surcouf.com se facilite la vie avec le Cloud privé d'Ikoula

Surcouf.com se facilite la vie avec le Cloud privé d'Ikoula

Il y a un an, la chaîne de magasins Surcouf, division de PPR est revendue. L’entreprise doit déménager certains de ses serveurs, et notamment ceux abritant surcouf.com, localisés jusque-là dans le datacenter de PPR. Surcouf n’a pas les moyens ni la capacité d’héberger ses serveurs elle-même, elle choisit donc de conserver le modèle «externe». PPR ayant virtualisé toutes les machines, Surcouf décide de les placer chez Ikoula, après un appel d’offres auprès de plusieurs sociétés concurrentes. “Nous avons choisi Ikoula, parce qu’ils répondaient le mieux à nos attentes financières. Mais c’était aussi le seul hébergeur à nous proposer du Cloud Privé Externe, qui nous permettait plus de souplesse et d’évolutivité. Les autres nous ont surtout proposé de déplacer nos serveurs physiques chez eux, ce qui posait un gros problème : cela imposait une interruption de service importante, impossible à envisager pour un site d’e-commerce”, explique Nicolas Galland, DSI de Surcouf. Aujourd’hui, presque 100 % des applications de bureautique et web sont virtualisées et ont migré chez Ikoula, sans interruption de service. Seule une mise à jour de données sera nécessaire à la fin du projet, mais ne prendra pas plus de deux heures. Chaque VM attribuée à Surcouf est dédiée à un programme, ce qui permet de soulager la charge et ajouter plus de sécurité. Seuls la base de données et le PGI sont hébergés sur un cluster physique. Pour le DSI, la virtualisation a tout changé, par rapport à l’externalisation classique. “Nous déplaçons nos serveurs comme nous le désirons”, apprécie-t-il.“Nous n’avions pas ces compétences en interne. Il nous aurait fallu des experts réseau, des exploitants. Le recours au Cloud public nous a évité tout cela”.