Accueil La consommation de papier ne baisse pas

La consommation de papier ne baisse pas

Spontanément, lorsqu’on évoque la dématérialisation, on envisage la suppression du papier comme une contribution évidente au développement durable. En fait il s’agit là d’un raccourci que l’on doit tempérer quelque peu, d’autant plus que tout le monde s’accorde pour dire qu’à ce jour la consommation de papier dans nos organisations n’a pas encore baissé, au contraire. En effet, dans notre quotidien, il faut distinguer deux principaux vecteurs de consommation de papier. D’une part tout ce qui est concerné par la communication : presse, brochures de tout ordre et d’autre part l’utilisation que l’on fait du papier d’un point de vue strictement professionnel. De l’avis même des imprimeurs il aura fallu attendre une vingtaine d’années pour que la consommation de papier commence véritablement à baisser au niveau simplement de la communication du fait des nouvelles technologies avec, en tête, Internet. Il semble donc naturel que l’utilisation en entreprise du papier n’ait pas encore véritablement diminué, là où les nouvelles technologies de l’information, intégrant tous les aspects légaux, ne peuvent finalement prétendre qu’à une dizaine d’années d’historique.