Accueil Aruba, moins cher que le «base cuivre»

Aruba, moins cher que le «base cuivre»

On ne peut pas parler de sécurité sans penser sans fil, dont la popularité et la crédibilité augmentent. On n’imagine plus un hôpital, une entreprise, une université, un entrepôt …sans réseau wireless. A une époque où le moindre budget est examiné au centime près, il est naturel de voir cette technique se répandre, car moins coûteuse en maintenance et en installation que les traditionnelles liaisons cuivre … et ce ne sont pas que des “petits marchés” qui se remportent constate Bernard Guidon d’Aruba. On parle de contrats dépassant le million de dollars. Aujourd’hui, c’est le standard 11n qui est à l’honneur et tous les spécialistes du sans fil sont en passe de proposer leurs nouvelles gammes d’A.P. (points d’accès) avec ce nouveau type de modulation. Meilleure bande passante comparée aux procédés A, B ou G, et tarifs intéressants. Du moins chez Aruba qui, pour s’imposer sur le marché, n’hésite pas à casser les prix de moitié dès la sortie de ses produits. Cette discussion sur le 11n n’est pas négligeable car si le sans fil veut s’imposer au système filaire, il faut qu’il offre les mêmes possibilités et capacités de transport, notamment en ce qui concerne la voix ou la vidéo… ce qui est désormais envisageable avec le 11n.