Accueil E-commerce Amazon Prime Day : ventes record pour le géant de l’e-commerce

Amazon Prime Day : ventes record pour le géant de l’e-commerce

Prime day 2017 d'Amazon
Ventes record our le Prime day 2017 d'Amazon

Des dizaines de millions d’abonnés Premium chez Amazon ont réalisé un achat le premier jour de l’Amazon Prime Day édition 2017. Plus de 50% de plus que l’année dernière, soutient le géant du e-commerce.

Cette journée, créée en 2015 à l’occasion du 20ème anniversaire du e-commerçant, réserve des offres « incroyables » aux membres du service « Prime » (service de livraison gratuite, rapide, stockage, etc…). Et elle fait de plus en plus d’adeptes, clame le géant mondial. Les ventes du 11 juillet, 30 heures de bons plans en tout, « ont dépassé les Black Friday et Cyber ​​Monday », affirme Amazon, « ce qui en fait le plus grand jour de (notre) histoire ». De l’électronique à la mode, en passant par les objets connectés et les jeux vidéos, des centaines de milliers d’offres étaient proposée à prix cassés, livraison offerte.

Bonnes affaires pour le client et pour Amazon

Amazon peut se frotter les mains à triple titre. D’abord, il a acquis pléthore de nouveaux membres Premium en une seule journée – sans préciser leur nombre. Ensuite, le nombre d’achat a plus que doublé – là encore pas de chiffres précis. Enfin, les achats profitent aux propres matériels du géant. L’enceinte connectée Echo Dot a ainsi été « le produit le plus vendu, tous fabricants et catégories d’Amazon confondus, à travers le monde ». « Les membres Premium ont acheté sept fois plus de périphériques Amazon Echo que lors du Prime Day 2016″, indique l’e-commerçant. Un best-seller, qui s’accompagne de ventes record pour les tablettes Fire et les appareils Kindle, ou encore la télé Amazon Fire TV Edition. En France, les acheteurs ont craqué pour PlayStation Plus Membership (service d’abonnement Sony) et le Blu-Ray Game of Thrones, saison complète 1 à 6.
Des achats réalisés en partie depuis l’app Amazon, avec des commandes par ce biais qui ont doublé par rapport à l’an dernier.

Outre-Atlantique, le service Prime compte désormais 85 millions d’abonnés contre 63 millions un an plus tôt, selon les données du Consumer Intelligence Research Partners (CPRI). Des abonnés qui rapportent gros à la plateforme, chacun dépensant 1 300 dollars par an en moyenne, contre 700 dollars par an pour un non-membre.