Accueil Collaboratif 2 000 agents publics et partenaires se connectent chaque jour à Osmose,...

2 000 agents publics et partenaires se connectent chaque jour à Osmose, plateforme de collaboration de l’Etat

L’État s’est engagé avec Action Publique 2022 à construire progressivement un nouvel environnement de travail numérique pour ses agents, en mettant à disposition des outils numériques innovants, mobiles et collaboratifs. Dont Osmose, une plateforme de collaboration.

L’État poursuit ainsi le déploiement de la messagerie instantanée sécurisée des agents publics, Tchap, qui comptait en septembre 2020, plus de 170 000 utilisateurs contre 70 000 dix mois auparavant. Le système de visioconférence webconf.numerique.gouv.fr a, quant à lui,  été généralisé à l’ensemble des administrations.

Le projet de Tech.gouv de “sac à dos numérique de l’agent public”, ajouté du fait de la crise sanitaire, souhaite, quant à lui, donner accès à tous les agents de l’État à des infrastructures et outils permettant aussi bien le travail sur site autant que le télétravail. Lors du premier confinement, « on s’est retrouvé du jour au lendemain avec quelques centaines de milliers d’agents chez eux, là où les réseaux et les plateformes d’accès à distance étaient plutôt dimensionnés pour quelque dizaines de milliers de connexions simultanées », expliquait à l’époque le directeur interministériel du numérique Nadi Bou Hanna.
Depuis juillet, la direction interministérielle du numérique (Dinum) identifie et labellise des solutions technologiques pour « faire en sorte que tous les agents puissent accéder à un bouquet commun de services, quelle que soit leur situation logistique ». Outre Tchap et Webconf, la Dinum a ainsi notamment développé pour les agents de l’État les plateformes Osmose et Plano (lire notre article à ce sujet).

La plateforme collaborative Osmose est basée sur la solution souveraine en mode SaaS de l’éditeur français Jalios. Les agents publics peuvent partager et coéditer des documents, des calendriers, de discussions et de savoirs. Cet outil collaboratif est taillé pour faciliter le travail à distance et assurer la continuité de l’activité et du service de l’État et de ses établissements publics.

 

Aujourd’hui, indique l’éditeur, Osmose compte plus de 25 000 utilisateurs. 2 000 espaces collaboratifs ont été créés. Chaque jour, chiffre-t-elle, plus de 2 000 agents et partenaires se connectent à la plateforme. La solution Jalios est depuis un mois hébergée sur le Cloud souverain français 3DS OUTSCALE, qualifié SecNumCloud par l’ANSSI, offrant ainsi un haut niveau de sécurité et de confidentialité.

Tchap, la messagerie instantanée assurant le chiffrement des conversations, a vu son nombre d’utilisateurs plus que doublé depuis mars, alors que fin août, ils étaient 160 000. Entre 50 et 80 outils devraient être labellisés d’ici à la fin 2022, dont 10 prototypes réalisés par la Dinum.

Pour aller plus loin, lire nos dossiers sur la numérisation du secteur public:

L’Etat accélère sa transformation

Collectivités locales, une maturité inégale