Accueil Emploi 12 000 postes supprimés chez Intel d’ici la mi-2017

12 000 postes supprimés chez Intel d’ici la mi-2017

Intel
Logo Intel

Alors que le marché des semi-conducteurs a vu ses revenus mondiaux baisser de 2,3 % en 2015, selon Gartner, le géant américain des puces informatiques Intel envisage de supprimer jusqu’à 12 000 postes d’ici la mi-2017.

Certes, Intel reste le numéro 1 sur ce marché des semi-conducteurs pour la 24ème année consécutive s’octroyant 15,4 % du marché mondial, malgré une baisse de revenus de 1,2 % en 2015, mais le géant cherche à « accélérer » sa transition vers des secteurs à plus forte croissance que les composants pour PC, en crise depuis plusieurs années, et se restructure pour cela. C’est vers le Cloud et les objets connectés qu’il voit des possibilités.

Les business du datacenter et de l’Internet des objets sont les premiers moteurs de croissance, la mémoire et les FPGA [ NDLR : Field Programmable Gate Array pour circuits électroniques logiques] accélérant ces opportunités ”, annonce Intel dans un communiqué daté du mercredi 19 avril. Ces business en croissance “ont rapporté 2,2 milliards de dollars de revenus l’année dernière”, et participé “à plus de 40 % des revenus”, ce qui contrebalance largement le déclin du marché du PC, est-il souligné.

Intel Curie, un minisucle C présenté au CES 2015
Intel Curie, un minuscule PC de la taille d’un bouton. « Avec ce produit, les fabricants peuvent proposer des objets connectés dans une gamme de formes variées  » avait déclaré Brian Krzanich lors du CES 2015

Dans un mail envoyé aux collaborateurs, le CEO d’Intel Brian Krzanich a donc annoncé la restructuration du groupe. « Nos résultats sur l’année passée démontre que notre stratégie fonctionne, et forme une base solide de croissance », leur dit-il, avant d’indiquer ses ambitions pour transformer Intel en leader du « monde connecté et intelligent ».

Intel Lettre CEO Brian Krzanich
Le début du mail envoyé aux salariés d’Intel par le CEO Brian Krzanich.

Des départs volontaires et contraints

La société prévoit d’augmenter les investissements dans les centres de données, l’IoT, la mémoire et la connectivité, ainsi que sur les terminaux 2-en-1, les jeux et les « passerelles domestiques ».

Mais pour cela, il faudra en passer selon le géant par « une réduction de 12 000 postes – environ 11 % des effectifs – d’ici la mi-2017 à travers des consolidations de sites à l’échelle mondiale, une combinaison de départs volontaires et contraints ainsi qu’une réévaluation des programmes en cours. La plupart de ses actions seront communiquées aux collaborateurs concernés dans les 60 prochains jours, avec des restructurations étalées jusqu’en 2017 ».

Intel estime que ces mesures lui permettront d’économiser 750 millions de dollars cette année pour une somme totale de 1,4 milliards de dollars d’ici la mi-2017, avec une charge « non récurrente » d’environ 1,2 milliard de dollars pour ses comptes du deuxième trimestre.

Juliette Paoli