En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 12/03/2018
    7ème édition de Big Data Paris

    Le congrès Big Data Paris se tiendra les 12 et 13 mars 2018 à Paris…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings, toutes les solutions mobiles

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Solution de GED pour une société de courtage en assurances, courtage en crédits immobiliers
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Styliste/Modéliste pour la création de modèles de vêtements pour femmes
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de rose des vents configurables
    < 8 000 €
    > En savoir plus
C-S_4e trimestre_banniere

VMware croit aux containers et au Cloud hybride

Tessi_Cetia_pave

On attendait beaucoup de l’édition de San Francisco de VMworld cette semaine pour clarifier la stratégie du groupe informatique EMC en cours de restructuration avec ses filiales VMware, Pivotal, RSA et Virtustream. Mais la grand-messe annuelle de VMware a surtout délivré une salve d’annonces technologiques et de nombreux ateliers pratiques, plus importants aux yeux des 23 000 partenaires et clients venus apprendre à déployer des infrastructures virtualisées, un stockage objet ou un Cloud hybride dernier-cri.

Déjà fédérés sous le sigle EMC Federation, le groupe américain et ses principales filiales entendent peser davantage face aux compétiteurs mondiaux Cisco, HP, IBM ou Oracle. C’est pourquoi les prochains contours juridiques et financiers du groupe généraliste ont fait l’objet d’âpres discussions durant l’été, provoquant le départ de plusieurs cadres outre-Atlantique dont Chuck Hollis, responsable de la stratégie stockage d’EMC et Ben Fahti, le directeur technique de VMware.

Les rumeurs persistent logiquement sur la succession de Joe Tucci. Agé de 67 ans, l’actuel PDG d’EMC a déjà repoussé plusieurs fois son départ à la retraite. On évoque un ultime plan social dans les rangs de l’équipementier avant l’acquisition par VMware de sa propre maison mère, comme pour mieux lui insuffler son rythme effréné d’innovation et de croissance.

Des containers intégrés à vSphere

Dans la droite ligne de la stratégie « un seul Cloud pour toutes les applications sur tous les postes clients », VMware se penche actuellement sur le conditionnement des applicatifs distribués. Le leader de la virtualisation des serveurs croit dans l’avenir des applications packagées et exécutées sous la forme de containers plutôt que sous la forme de machines virtuelles – qui restent pourtant son fonds de commerce. Il chercherait même à simplifier le conditionnement de services applicatifs évolutifs, via vSphere Integrated Containers et sa plateforme Photon dont les versions bêta sont prévues d’ici à la fin 2015. Deux ans après l’émergence des containers open source proposés par Docker, on notera que VMware – tout comme Microsoft – tient à reprendre à son compte la création, l’exécution et la supervision de services déployés sur des Clouds privés, publics ou hybrides.

Infrastructure open source et stockage objets

Disponible à la fin septembre, VMware Integrated OpenStack 2.0 renforce dans son rôle de Cloud ouvert standard l’infrastructure open source OpenStack. Cette distribution, fondée sur la dernière version Kilo d’OpenStack, pourra aiguiller les bâtisseurs de Clouds privés vers les outils d’administration de VMware, tout en les détournant de distributions rivales d’origine Red Hat, IBM, HP ou Oracle.

Pour stocker de grands volumes de données à moindre coût, VMware lance vCloud Air Object Storage, une solution de stockage objet s’appuyant sur la plateforme Cloud de Google. Mais une alternative demeure possible, sous la forme d’un service délivré par EMC.

Du côté des services de gestion de bases de données à la demande, vCloud Air SQL s’adresse aux prestataires Cloud souhaitant proposer l’hébergement de données structurées à leurs clients.

PRA facturé à l’usage

Grâce aux évolutions de son Cloud public vCloud Air et du logiciel Site Recovery Manager, VMware propose des services de reprise d’activités après incident, que ce dernier survienne sur le site principal de l’entreprise ou chez son prestataire Cloud. De tels services de PRA seront facturés à l’usage et pourront remplacer de coûteux abonnements. VMware promet, à ce niveau, la possibilité d’effectuer des tests puis des bascules très rapidement.

Enfin, avec le nouveau logiciel Hybrid Cloud Manager, VMware facilite le déplacement de charges applicatives et l’échange de ressources entre Clouds publics et privés. Nous reviendrons prochainement sur ces annonces de VMworld, avec un éclairage plus européen.

 

Auteur : Olivier Bouzereau

VMware croit aux containers et au Cloud hybride
Notez cet article

Laisser un commentaire

L’intelligence Artificielle, une vraie rupture en Cybersécurité

L'IA ne révolutionne pas seulement la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, elle redéfinit les règles du jeu pour l'ensemble des acteurs de la sécurité. Découvrez le livre blanc de 30 pages de iTrust

Découvrez le livre blanc de 30 pages de iTrust

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • E-déchets et obsolescence programmée sous les feux de l'actualité

    E-gaspillage : Apple et Epson font les gros titres, tandis que les déchets électroniques continuent…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Stockage : Daniel Sazbon, du SNIA, livre ses prévisions pour l’année 2018

    Daniel Sazbon, président du Conseil d’Administration de SNIA Europe (The Storage Networking Industry Association), livre…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • 1 milliard d’attaques malveillantes en ligne en 2017, selon Kaspersky

    En 2017, Kaspersky a détecté plus d’1 milliard d’attaques malveillantes en ligne. Le chiffre est…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

GlobalK_Lean_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
Ixia_RGPD_skycraper