En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 20/03/2018
    Edition 2018 des salons Solutions RH

    L’édition 2018 du rendez-vous de toute la communauté RH, avec 3 grandes manifestations aura lieu…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
NTT secu_Threat Intelligence report_leaderboard

Moteur de recherche sous Android : Google dans le collimateur de l’agence gardienne de la concurrence en Russie

NTT secu_Threat Intelligence report_pave

Les autorités russes ont donné jusqu’au 18 novembre au géant américain de l’internet Google, reconnu coupable en septembre d’abus de position dominante avec son système Android pour smartphone, pour se plier aux règles de la concurrence.
L’agence gardienne de la concurrence en Russie (FAS) a indiqué dans un communiqué publié lundi soir, que le géant américain doit d’ici au 18 novembre prochain « revoir ses accords avec les constructeurs d’appareils mobiles et exclure de ces accords les exigences anticoncurrentielles limitant l’installation d’applications et services d’autres fabricants ».

Mi-septembre, cette agence fédérale avait reconnu Google coupable d’abuser de sa position dominante en imposant aux constructeurs d’appareils mobiles fonctionnant sous son système d’exploitation Android de faire de son moteur de recherches celui utilisé par défaut, tout en interdisant de pré-installer avant la mise en vente les services de concurrents.

Yandex aux manettes

L’agence avait été saisie par le numéro un local de l’Internet, Yandex, qui voit ses parts de marché diminuer dans la recherche notamment à cause de l’utilisation des téléphones mobiles. Dans un communiqué, Yandex s’est dit « satisfait ». « Nous espérons que cette décision va contribuer à rétablir une concurrence juste sur le marché, mais cela dépendra de la manière dont ce jugement sera appliqué. Des mesures supplémentaires pourraient être nécessaires », a estimé le groupe russe, proposant que les utilisateurs puissent choisir le service de leur choix lors de l’installation d’un nouveau modèle.

L’agence FAS rappelle qu’une procédure administrative sera lancée « au plus vite » », à l’issue de laquelle le groupe américain risque une amende atteignant 15 % de son chiffre d’affaires dans les applications pour mobiles en 2014.

Rappelons que Google est déjà visé depuis près de cinq ans par une enquête de la Commission européenne concernant de possibles abus de position dominante dans la recherche sur Internet. Le groupe californien est aussi dans le viseur des autorités américaines concernant Android.

 

Auteur ; la rédaction avec AFP

Moteur de recherche sous Android : Google dans le collimateur de l’agence gardienne de la concurrence en Russie
Notez cet article

Laisser un commentaire

Threat Intelligence Report

À travers sa plateforme de cyberveille mondiale, NTT Security analyse 40 % du trafic Internet dans le monde. Découvrez le dernier rapport du centre mondial de cyberveille (Global Threat Intelligence Center) sur l’état des menaces au troisième trimestre 2017

Lire le rapport

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • La justice américaine va examiner la saisie d'emails à l'étranger

    Washington, 16 oct 2017 (AFP) - La Cour suprême des Etats-Unis a annoncé lundi qu'elle…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expert - Collaboration entre développeurs freelances et entreprises : pourquoi les grands groupes doivent recruter un Chief Freelance Officer

    Recruter un Chief Freelance Officer ? Charles Thomas, CEO et co-fondateur de Comet, une start-up…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Les services de sécurité managés en plein boom

    D’après le rapport Risk:Value de NTT Security, la pénurie de compétences et l’accès à des…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Le paiement en 2050 et au-delà

    > Voir le livre
  • Livre blanc « Digital Needs Trust " : pour construire ensemble un écosystème digital européen…

    > Voir le livre
banniere_FIC2018_skycrapper