En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 15/11/2017
    Cloud Expo Europe Paris 2017

    Cloud Expo Europe, Paris 2017, c'est le grand rassemblement d'experts dédiés au Cloud. Parmi les…

    en détail En détail...
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
Vertiv_Power__728x90_FR

IBM a réussi à fabriquer un processeur ultra fin en 7 nanomètres

Jalios_Digital Summit 2017_pave

Dans leur course pour fabriquer des processeurs de plus en plus fins, les géants informatiques s’étaient heurtés jusqu’ici aux limites physiques des matériaux utilisés.

Alors que le géant a vendu son activité semi-conducteur l’année dernière à GlobalFoundries, il vient d’annoncer avoir réussi à fabriquer une puce offrant une finesse de gravure de 7 nanomètres. Un exploit comparé aux plus petites puces en 14 nanomètres des ordinateurs portables ou mobiles. Les puces en 7 nanomètres qui quadruplent les capacités des processeurs classiques pourront permettre de répondre aux besoins liés aux systèmes cognitifs, qui visent à simuler le fonctionnement du cerveau humain, aux superordinateurs dédiés au Big Data, ou encore au Cloud, explique le groupe américain dans un communiqué. Le plan d’investissements de 3 milliards de dollars annoncé l’an dernier pour le développement de nouvelles technologies et méthodes de fabrication de microprocesseurs portent donc ses fruits.

Comment Big Blue a-t-il divisé par deux la finesse de gravure ? IBM indique avoir utilisé un alliage silicium-germanium, et non pas du seul silicium comme dans les puces classiques, les canaux des transistors et l’intégration à plusieurs niveaux de la lithographie en ultraviolet extrême (EUV). Les chercheurs d’IBM ne sont pas les seuls à féliciter puisqu’ils ont travaillé sur ce projet en partenariat avec ceux des groupes GlobalFoundries et Samsung.

 

Auteur : Juliette Paoli avec AFP

IBM a réussi à fabriquer un processeur ultra fin en 7 nanomètres
Notez cet article

Laisser un commentaire

Pénurie de compétences IT ?

Anticipez en formant vos équipes. Trois conseils aux responsables informatiques pour garder une longueur d'avance

Lire le livre blanc Vodeclic

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Avantages fiscaux d'Apple et d'Amazon : Bercy soutient les décisions de la Commission européenne

    Dans une déclaration commune, Bruno Le Maire, Gérald Darmanin et Mounir Mahjoubi se réjouissent des…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Tribune - La blockchain expliquée à ma mère

    "En 1995, le journaliste Clifford Stoll écrivait à propos d'Internet qu'il s'agissait d'une technologie distante…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Edition logicielle française : +12 % en 2016

    Syntec Numérique et EY ont présenté les résultats de la nouvelle édition du Top 250…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Global Knowledge_Docker_Skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • INTÉGRATION DE LA COMMUNICATION MULTICANAL

    > Voir le livre
  • Les bonnes pratiques pour implémenter une solution de personnalisation

    > Voir le livre
Global Knowledge_Docker_Skycraper