En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Appels d'offres en cours
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 21/09/2015
    PARIS RETAIL WEEK

    En 2015, afin de répondre globalement aux besoins du marché, la 1ère édition de PARIS RETAIL WEEK est…

    en détail En détail...
  • 30/09/2015
    Les Assises de la sécurité

    Sous le Haut Patronage de SAS le Prince Albert, l'événement référent des décideurs en cybersécurité…

    en détail En détail...
Nominations
gk-leaderboard-devops

Heroku : vedette de Cloudforce Social Enterprise Tour Paris

kobil_lb_pave

Salesforce organisait à Paris le 10 avril dernier une journée spécifique à ses solutions et notamment autour de sa solution plate-forme cloud computing, Heroku. La journée était l’occasion pour les nombreux participants d’assister aux différentes sessions : les fonctions sociales et collaboratives, Chatter, Service Cloud, pourquoi et commenter développer avec Force.com, la mobilité dans Salesforce. Surtout, et pour la première fois en France, l’éditeur a voulu mettre en avant Heroku, le PaaS multi-langue. Racheté par Salesforce, Heroku commence à faire parler de lui en France. S’il s’agit d’un PaaS, Heroku n’est pas une plate-forme de développement comme peut l’être App Engine ou Windows Azure mais uniquement une plate-forme de déploiement et montée en charge, un peu comme un IaaS mais sans s’occuper de la partie infrastructure. Heroku supporte de nombreux langages et frameworks (mais ces interopérabilités devraient rapidement s’étendre). Et en quelques minutes, il est facile de provisionner de nouvelles ressources. Pour aller plus loin que la session de présentation de cloudforce, Salesforce proposait un « dev garage » Heroku / Force.com en fin d’après midi.

Ce dev garage devait être l’occasion de rencontrer quelques responsables Heroku et discuter avec d’autres utilisateurs de ce PaaS. Pour ce premier essai, quelques détails ont pêchés : pas d’indication des salles, absences d’affiches et de mention sur l’agenda de la journée de ce « dev garage » et une audience assez restreinte, quelques dizaines de personnes. Mais cela a permis de faire un point sur la plate-forme et comment on développe une application Heroku. Et c’est finalement assez simple : on s’inscrit, on installe les outils, on développe, on déploie… Cependant, Heroku souffre de plusieurs défauts : pas de montée en charge automatisée comme sur Amazon, des datacenters uniquement aux Etats-Unis. Mais, la plate-forme bénéficie d’un écosystème actif qui propose de nombreux add-ons pour compléter les fonctions !

Une grande conférence Heroku sera proposée à Londres le 22 mai prochain !

Auteur : François Tonic

Comment composer son ERP dans le Cloud ?

Choisir les bonnes fonctionnalités pour répondre aux impératifs métier et techniques

Lire le livre blanc
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • La loi sur le numérique prévue cet automne à l’Assemblée nationale

    Le rapport du Conseil national du numérique a été remis au Premier ministre Manuel Valls…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Le nouveau rôle du directeur des données

    Gérer les informations de plus en plus vastes et critiques nécessite un investissement en professionnels.…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • LOL, c’est out !

    L'utilisation de « LOL », l'acronyme de laugh out loud (rire à haute voix), serait sur le…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Selon une enquête récente menée par la Harvard Business Review, 80% des dirigeants se déclarent…

    > Voir le livre
  • iTrust, audit en sécurité et éditeur de la solution iKare , dévoile les 10 principales…

    > Voir le livre
elo2-skyscrapper
x
Newsletter Solutions numériques

Restez informé. L’abonnement à
la newsletter est gratuit.

Inscrivez-vous