En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 03/10/2017
    Microsoft Experiences’17

    Les 3 et 4 octobre 2017 : voici deux jours dédiés à l'intelligence numérique pour le…

    en détail En détail...
  • 17/10/2017
    Mobility for Business

    7ème édition de Mobility for Business, le salon des solutions mobiles "pour une meilleure transformation…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Référencement naturel (SEO) d'un site communautaire WordPress
    < 12 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site de e-commerce pour la vente de produits animaliers
    2 200 €
    > En savoir plus
  • Styliste/Modéliste pour la création de modèles de vêtements haut de gamme pour homme
    < 10 000 €
    > En savoir plus
kaspersky_attaques ciblees_leaderboard

Schneider Electric combine .NET et Open Source

06/04/2006 | commentaires 0 commentaire
elo_processus pointe_pave

Prestataire :
Origine : Evolution
Nom de la société cliente : Schneider Electric
Catégorie Métier : Industrie
Type(s) de projet : Développement d'applications
Réalisation : Interne
Date de mise en service : 30/11/-0001
Site web : http://
Budget : Moins de 25 000
Actions effectuées : Conseil, graphisme, developpement, integration, administration

Afin de réduire les délais de développement, Schneider Electric a privilégié l'utilisation de composants au développement spécifique pour enrichir sa plate-forme .NET. Cette approche a changé radicalement la façon de travailler des développeurs, ces derniers consacrant désormais plus de temps à la qualification des composants tiers, tous en open source, qu'àl'écriture de code.

Besoins

Leader mondial dans la gestion de l'électricité et des automatismes, Schneider Electric fournit à ses clients des applications pour les aider dans la sélection de produits de son catalogue, ainsi quedans l'assemblage et le chiffrage de solutions. Au total, la plate-forme comportait 16 logiciels, articulés autour d'une base de produits qui regroupe environ 100 000 références. Distribués gratuitement sur CDROM auprès de plus de 1,5 million d'utilisateurs, cette suite de logiciels porte l'image de la société. Conçue dans les années 90, ses technologies frisaient l'obsolescence. Schneider Electric décide donc en 2001 de revoir complètement sa suite et adopte alors la plate-forme .NET de Microsoft.

Contraintes

« Nos clients sont majoritairement équipés de Windows, explique Patrick Sztulzaft, Gérant des produits catalogue électronique, pour justifier ce choix. Mais ils n'ont pas forcément la même version. Pour nous affranchir des problèmes de compatibilité liés au déploiement sur des versions hétérogènes, .NET et son « smart client » nous est apparu comme la meilleure solution ».

Solutions

Après une longue phase d'étude et de spécification, Schneider Electric adopte une architecture SOA composée d'un socle sur lequel viennent se greffer des modules applicatifs. Les développements débutent réellement en 2004 avec Visual Studio.NET 2003. Cependant, en cours de projet, Schneider Electric n'hésite pas à rejoindre le programme TAP de Microsoft pour migrer de version et bénéficier des fonctions avancées de la Visual Studio 2005 en matière de synchronisation (les logiciels sont prévus pour fonctionner en mode connecté ou déconnecté) et de localisation (l'offre logicielle est déployée dans 50 pays en 20 langues). Mais même avec cette dernière version, Schneider Electric était loin de couvrir tous ses besoins. Pour minimiser les coûts et réduire les délais de développement, la société avait en effet décidé de privilégier les composants disponibles sur le marché aux développements sur mesure. Or, dans sa dernière mouture, Visual Studio présente des lacunes, notamment en termes de modélisation. Et, c'est donc ainsi que, pour compléter son environnement de développement, la société a mixé des composants open source à .NET : NDoc pour la génération de documentationsur le code, httpdownloader et updaterblock de gotdotnet pour la mise à jour via le Web, ou encore NUnit, FXCop, NCover, NDepends et NBrowser pour les tests unitaires et fonctionnels. « Cet enrichissement de la plate-forme .NET nous a permis de nous détacher des contingences purement techniques pour nous focaliser sur les développements métier qui apportent réellement de la valeur ajoutée à notre offre logicielle, explique Alain Fuss, Directeur du programme de renouvellement des logiciels. Cette ouverture de .NET à des composants tiers est d'ailleurs une des grandes richesses de la plate-forme. Elle nous a permis de réduire considérablement les délais de développement. Nous passons désormais plus de temps à sélectionner et qualifier les composants qu'à écrire du code.

Schneider Electric combine .NET et Open Source
Notez cet article

Laisser un commentaire

2 jours consacrés à l’intelligence numérique

Les 3 et 4 octobre, Microsoft experiences’ 17 accueillera plus de 14 000 visiteurs au Palais des Congrès de Paris, dont les managers des plus grandes sociétés européennes, start-ups, incubateurs...

Agenda & inscription

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Achat de pubs ou mots-clés : le fisc français réclame 600 millions d'euros à Microsoft

    Le fisc français a notifié un redressement fiscal de 600 millions d'euros à la filiale…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expert - SD-WAN : comment éviter les problèmes de déploiements en dix points clés 

    Une migration SD-WAN sans couture à l’heure du tout connecté ? Alexandre Chichkovsky, Global Network Evangelist…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Pour 82% des décideurs RH, le digital améliore l'engagement des collaborateurs

    82% des décideurs RH estiment que le digital permet d'améliorer l'engagement des collaborateurs, selon Markess…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
Microsoft_MS experience S1 TRUST_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Guide du Service Management pour le DSI à l’ère mobile

    > Voir le livre
  • Menaces avancées, découvrez les techniques de détection avancée

    > Voir le livre
Microsoft_MS experience S1 TRUST_skycraper