En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 12/03/2018
    7ème édition de Big Data Paris

    Le congrès Big Data Paris se tiendra les 12 et 13 mars 2018 à Paris…

    en détail En détail...
  • 21/03/2018
    Cloud Computing World Expo et Solutions Datacenter Management

    La 9ème édition de l’évènement phare du Cloud et des datacenters a lieu les 21…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site eCommerce pour la vente de prêt à porter
    < 5 000 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site E-commerce dans la vente de prêt-à-porter
    < 5 000 €
    > En savoir plus
  • Référencement naturel (SEO) d'un site internet WIX
    < 6 000 €
    > En savoir plus
Primobox_Demat RH_leaderboard 2

Evaluer le coût du privacy

Primobox_Demat RH_pave 2

“Avec le cloud nous passons à l’étape au-dessus de la simple sécurité des données personnelles. Ainsi aujourd’hui, on note de plus en plus la présence de l’ISO 27001 sur les documentations, je parie que très prochainement les acteurs principaux de ce secteur se targueront d’avoir désigné euxmêmes un CIL” recadre Bruno Rasle. Cependant, il est très difficile d’évaluer le coût budgétaire d’une bonne gestion juridique, du privacy sur le cloud. Cela dépend beaucoup des fournisseurs mais aussi de la vigilance de l’entreprise.

“Il y a tout de même une question importante, c’est celle de l’applicabilité des lois”, rappelle notre expert. Depuis des années, il y a échanges entre la CNIL et Google concernant l’installation de cookies sur le poste de l’utilisateur. Pour la CNIL, si le poste de travail est en France, la loi Informatique et Libertés s’applique. L’éditeur américain est d’un avis différent…

Si votre entreprise dispose d’un CIL, celui-ci demandera à être très tôt inclus dans le projet cloud et procédera régulièrement à un audit. Car le cloud change beaucoup et régulièrement. Par exemple, si un jour, l’entreprise envisage de prendre un prestataire cloud qui héberge les données en dehors de l’Union européenne, l’entreprise doit demander une autorisation préalable de flux transfrontalier à la CNIL. “Dans ce cas, l’entreprise doit attendre la décision de la CNIL même si cela prend quelques mois. Tout ceci est très encadré et la personne concernée par ce stockage doit être clairement informée que ses données seront stockées à l’étranger”, conclut Bruno Rasle.

Evaluer le coût du privacy
Notez cet article

Laisser un commentaire

Signature électronique : témoignages

Comment la signature électronique a permis à Salesforce, LinkedIn, et McAfee d’ améliorer leurs performances.

Lire le livre blanc

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • APPLE BAISSE DE 50 DOLLARS LE PRIX DE LA BATTERIE DE L'IPHONE

    Après la révélation du bridage caché des des iPhone 6, 6S et SE, Apple a…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • L'agile : deux décennies plus tard

    Austin, dans l’état du Texas. Nous sommes en octobre 1995, un article s’apprête à être…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • 1 milliard d’attaques malveillantes en ligne en 2017, selon Kaspersky

    En 2017, Kaspersky a détecté plus d’1 milliard d’attaques malveillantes en ligne. Le chiffre est…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

GlobalK_Lean_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
Ixia_RGPD_skycraper