En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 19/09/2017
    Paris Retail Week 2017

    La 3ème édition du salon Paris Retail Week, l’événement professionnel européen dédié au commerce 360°, se…

    en détail En détail...
  • 03/10/2017
    Microsoft Experiences’17

    Les 3 et 4 octobre 2017 : voici deux jours dédiés à l'intelligence numérique pour le…

    en détail En détail...
Paessler_Restez-au-top-Securite_Leaderboard

Android: Google accusé d’abus de position dominante par l’UE

Paessler_Restez-au-top-Securite_Pave

La Commission européenne est à nouveau passée à l’offensive mercredi ce 20 avril contre Google, en accusant le géant informatique américain « d’abuser de sa position dominante en imposant des restrictions aux fabricants d’appareils Android et aux opérateurs de réseaux mobiles ».

La Commission a adressé à Google une « communication des griefs » –sorte d’acte d’accusation en jargon bruxellois– concernant le système d’exploitation et les applications Android, après une enquête ouverte en avril 2015. « Au stade actuel de notre enquête, nous pensons que par son comportement, Google prive les consommateurs d’un choix plus large d’applications et de services mobiles et que l’entreprise freine l’innovation émanant des autres acteurs, en violation des règles de concurrence de l’UE », a expliqué la commissaire chargée de la politique de concurrence, Margrethe Vestager.

A la suite de cette « communication de griefs », Google peut désormais bâtir sa défense, pour éviter une éventuelle sanction de la part de Bruxelles: une amende qui peut aller jusqu’à 10% du chiffre d’affaires annuel du groupe, soit 7,4 milliards de dollars (en se basant sur les chiffres de 2015).

C’est le deuxième « acte d’accusation » en un an que Mme Vestager envoit à Google. En avril 2015, la Commission européenne avait adressé une « communication des griefs » au géant américain pour abus de position dominante dans la recherche sur internet. Elle estimait que Google avantage ou a avantagé, dans ses pages de résultat, son propre service de comparaison de prix « Google Shopping » et son prédécesseur, « Google Product Search », par rapport aux services de comparaison de prix concurrents.

 

Auteur : La rédaction avec AFP

Android: Google accusé d’abus de position dominante par l’UE
Notez cet article

Laisser un commentaire

Sécuriser le Cloud public et le cloud hybride

Protéger votre cloud : Transport chiffré – VPN, Protection du périmètre, des applications etc.

Lire le Livre blanc Fortinet

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Déréférencement mondial de pages : Google attaque une décision du Canada

    Google a demandé à la justice américaine de bloquer une décision de la Cour suprême…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expertise - Outils PPM : une opportunité pour aligner SI & objectifs métiers

    Les entreprises ayant mis en place ce type d’outils ont réalisé en 3 ans un…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Malgré le droit à la déconnexion, 8 cadres sur 10 consultent leurs communications pro pendant les vacances

    Déconnexion: près de huit cadres sur dix consultent e-mails, SMS et appels professionnels pendant leurs…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement
elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
BlueMind_Nouvelle version_skycraper