En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 30/01/2018
    3e édition du Congrès des DSI

    La troisième édition du Congrès des DSI se tiendra le 30 janvier prochain au Pré…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    IT & IT Security Meetings 2018

    IT Meetings devient IT & IT Security Meetings et ouvrira ses portes en mars, du…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Amélioration d'un outil de sauvegarde des mails
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Développement d'un Plugin pour la plateforme d'apprentissage Moodle
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Projet Développement spécifique
    < 1000 €
    > En savoir plus
Tessi_Cetia_leaderboard

7 bonnes pratiques pour créer et innover dans la fonction achats

19/01/2016 | commentaires 0 commentaire | Expert
GlobalK_Lean_pave

La recherche de fournisseurs innovants prend de plus en plus d’importance dans le quotidien des opérationnels, analyse Myriam Hétier, en charge de la Stratégie Produits chez Qualiac. Son avis d’expert.

 

Les directions achats considèrent que leur priorité pour les années à venir est désormais la bonne santé et la pérennité de leurs fournisseurs, via une meilleure gestion des relations clients/fournisseurs et la co-­création d’innovations. Cela peut notamment se manifester dans la recherche de solutions innovantes sur le marché amont, afin d’obtenir un avantage concurrentiel. L’objectif étant de pouvoir doper leur capacité d’innovation en puisant davantage à l’extérieur que par le passé (notamment en collaboration avec les fournisseurs partenaires), en vue de pérenniser les relations et assurer également la survie d’une filière.

Si l’art de négocier reste une qualité fondamentale de l’acheteur, la recherche de fournisseurs innovants prend de plus en plus d’importance dans le quotidien des opérationnels.

 

Bonne pratique n°1 : prendre une certaine posture vis-­à-­vis de ses fournisseurs

Pour acheter et innover en même temps, il est impératif d’adopter une certaine posture vis-­à-­vis des fournisseurs, détenir des compétences proches d’un « ingénieur achats ». En effet, il faut pouvoir cumuler à la fois des compétences d’un acheteur pluridisciplinaire (qualité-­coût-­délai, Open innovation…), avoir les aptitudes d’un bon communiquant (être à l’écoute et capter les besoins des clients internes et propositions des fournisseurs) et enfin la dextérité d’un talentueux chef d’orchestre.

 

Le juste équilibre de la posture de l’acheteur vis-­à-­vis de ses fournisseurs

Le juste équilibre de la posture de l’acheteur vis-­à-­vis de ses fournisseurs

 

L’acheteur doit développer l’attractivité de son entreprise vis-­à-­vis des fournisseurs et les inciter à rejoindre son groupe « d’entreprises innovantes » afin de créer réciproquement de la valeur.

 

Bonne pratique n°2 : suivre des règles du jeu avec son fournisseur

L’acheteur doit suivre certaines règles du jeu, en respectant le fournisseur (propriété, degré d’autonomie et marge), définissant le niveau de développement (et le partage des risques). Il est également capital d’établir une confiance hors pair et une évaluation réciproque (comme peut le proposer l’indicateur des relations collaboratives, le Peak Collaborative Index, élaboré par le réseau technologique Thésame).

 

Bonne pratique n°3 : être agile et anticiper

Comme l’acheteur (ou chef de projet) travaille dans une organisation avide d’innovations, son entreprise est généralement en perpétuel mouvement, comme celle de son fournisseur. Il doit donc faire preuve de la même agilité que son partenaire, pour anticiper plutôt que réagir. L’anticipation des besoins et du marché est une des qualités essentielles d’un bon acheteur. C’est sa capacité à devancer les besoins mais surtout sa propension à susciter la créativité chez ses fournisseurs, qui assurera, en partie, la réussite de sa mission d’innovation.

 

Bonne pratique n°4 : co-créer pour un avantage concurrentiel certain

C’est seulement lorsque l’acheteur a établi cette relation « main dans la main » avec son fournisseur qu’il peut envisager de co-­créer une innovation voire un produit qui apportera un avantage concurrentiel certain, et sur un marché ciblé

l’open innovation selon Henry Chesbrough issue du livre blanc « innovation nouvelle génération » de bpifrance.

L’open innovation selon Henry Chesbrough issue du livre blanc « innovation nouvelle génération » de bpifrance.

 

Bonne pratique n°5 : rester hyperconnecté

L’innovation passe également par l’hyperconnection avec ses fournisseurs et une présence presque quotidienne auprès d’eux, physiquement ou virtuellement. L’acheteur doit utiliser tous les outils à sa disposition : portails collaboratifs fournisseurs, géolocalisation, applications mobiles, etc…

 

Bonne pratique n°6 : s’appuyer sur une méthodologie projet à travers un outil

fig3Lorsque l’acheteur détient l’idée ou encore que son fournisseur la lui souffle, la méthodologie de gestion de projet entre alors en jeu. L’acheteur doit prendre la casquette du chef d’orchestre et s’appuyer sur des outils performants d’e-­achats. Il doit pouvoir y créer un classeur (projet global d’innovation) dans lequel il alimente des dossiers d’achats avec des consultations de fournisseurs présélectionnés de manière restreinte. Le classeur peut contenir plusieurs dossiers ou projets d’achats, composés d’une équipe, un objectif, un planning, un budget, etc… Lorsque le projet de co-­création du produit aboutit, il faut ensuite mesurer l’impact de l’innovation (avec tel ou tel fournisseur) sur le chiffre d’affaires de l’entreprise.

 

Bonne pratique n°7 : établir un (ou des) indicateur(s) de performance

Cet indicateur mesure la contribution à la création de nouveaux produits avec tel ou tel fournisseur. Ainsi toute collaboration avec un fournisseur débouchant sur une différentiation de gamme et/ou des brevets (garantissant un avantage concurrentiel) peut être ainsi prise en compte dans l’évaluation d’un acheteur et de ses innovations.

Les indicateurs généralement utilisés dans ce cadre calculent : le nombre de partenariat d’innovation conclus, le pourcentage d’innovation émanant des fournisseurs, le chiffre d’affaires consolidé Entreprise et Fournisseurs consacré à l’innovation et la R&D. Enfin, toutes ces bonnes pratiques verront sans doute le jour dans des applications informatiques, prenant en compte les préoccupations des acheteurs centrées sur l’innovation.

 

 

 

7 bonnes pratiques pour créer et innover dans la fonction achats
Notez cet article

Laisser un commentaire

L’e-paiement, à l’heure de la convergence

Le nouveau livre blanc de la rédaction de Solutions-Numériques (40 pages). Dans un contexte réglementaire évolutif, le foisonnement des innovations s'accroit: paiement instantané, blockchain, dématérialisation, transformation de l’écosystème des paiements avec son ouverture à de nouveaux acteurs...

Lire le livre blanc

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Bercy accuse Amazon de déloyauté commerciale avec les vendeurs

    La DGCCRF assigne le géant du commerce américain devant la justice en raison de clauses…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Intelligence artificielle : à quoi s’attendre en 2018 ?

    Cette tribune rédigée par Benjamin Thomas, consultant Innovation chez SQLI, fait un état des lieux…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • RGPD : 82 % des consommateurs européens prêts à faire valoir leurs nouveaux droits sur les données personnelles

    Un peu plus de 8 consommateurs européens sur 10 ont bien l’intention de faire valoir…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Ixia_RGPD_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
GlobalK_Lean_skycraper