Accueil Stockage Western Digital rachète Sandisk pour 19 milliards de dollars

Western Digital rachète Sandisk pour 19 milliards de dollars

Western Digital et Scandisk
Logos Western Digital et Scandisk

Sur un marché du disque dur restreint à trois principaux acteurs, Seagate, Toshiba et Western Digital, ce dernier vient d’annoncer le rachat de SanDisk, spécialiste mondial des solutions de mémoire Flash. Une acquisition évaluée à 19 milliards de dollars.

Cet achat va permettre à Western Digital de prendre « une dimension mondiale », avec une très « vaste gamme de produits et de technologies, et une profonde expertise dans les mémoires non volatiles (NVM) », indique le fabricant dans un communiqué.

« Avec cette transaction, Western Digital va doubler son marché et accroître sa présence sur des segments à forte croissance », ajoute-il. En associant leurs gammes complémentaires de produits, regroupant des disques durs, des SSD, des solutions de stockage pour les datacenters et des solutions Flash, les deux fabricants vont pouvoir en effet s’adresser à un très vaste marché.

Les deux sociétés ont « d’importantes équipes de recherche et développement, ainsi que d’ingénieurs » et « une riche base de brevets technologiques » qui dépassent les 15 000. Le partenariat entre Toshiba et Sandisk, qui fonctionne depuis une quizaine d’années, n’est pas remis en cause, précise le fabricant

Juliette Paoli