Accueil Infrastructure VMware lance sa propre solution de conteneurs

VMware lance sa propre solution de conteneurs

VMware Photon

VMware a développé sa propre solution de conteneurs, une plateforme open source appelée Photon.

L’intérêt d’un conteneur logiciel est de remplacer les coûteux hyperviseurs dont les plus connus d’entre eux s’appellent VMware, HyperV de Microsoft ou Xen de Citrix. Pour comprendre le conteneur logiciel, il faut reparler de l’intérêt de l’hyperviseur. Ce dernier permet de faire fonctionner plusieurs taches, plusieurs machines virtuelles en parallèle, et ainsi d’optimiser l’utilisation des serveurs qui fonctionnent de ce fait- à plein régime. A l’intérieur de chaque machine virtuelle, l’OS et l’applicatif originaux sont dupés, les deux éléments croient fonctionner sur un processeur indépendant qui leur est propre. Le conteneur logiciel, pour sa part, évite d’utiliser un OS pour chaque application dans chaque machine virtuelle et cela allège d’autant l’ensemble. Docker, le système de container le plus connu utilise le format issu de Linux, LXC et repose donc sur l’OS original du serveur. Il fonctionne via une extension de l’OS du serveur ce qui en fait une application plus rapide. Comme cela permet surtout de se passer d’un hyperviseur couteux, le succès ne s’est pas attendre.

Une distribution Linux ultralégère, basée sur CoreOS

Conscient du danger, VMware n’a pas attendu que son hyperviseur soit dépassé et il a conçu une plateforme open source appelée Photon, mais sans effacer pour autant le principe de son hyperviseur. Au lieu de remettre en cause le fonctionnement de son propre système, il a simplement réduit à l’intérieur de chaque machine virtuelle la taille de l’OS à l’extrême, un Linux ultraléger sur la base de CentOS et propose de développer des applications plus légères à l’aide d’une plateforme de développement open source. Ed Hoppitt, CTO Ambassador & Business Solution Architect de Vmware a précisé : « Photon est une distribution Linux ultralégère (environ 300 Mo), basée sur CoreOS qui prend en charge trois environnements de « conteneurisation »: Docker, RKT et le « Garden » de Pivotal. » Photon est complété par l’outil Ligthwave qui est un gestionnaire d’identité et d’accès, et s’adapte aux protocoles déjà connus comme LDAP V3, Kerberos, SAML, OAuth2.0, Open ID Connect.

 

Auteur : Thierry Outrebon