Accueil Cloud computing UnivCloud, le 1er cloud dans l'enseignement supérieur et la recherche

UnivCloud, le 1er cloud dans l'enseignement supérieur et la recherche

Le projet de recherche et développement collaboratif « Univcloud » porté par l’Université Numérique Paris Ile-de-France (UNPIdF) et INEO, Groupe GDF SUEZ, a été sélectionné par le gouvernement français comme un des 5 projets de « cloud computing » permettant l’émergence des infrastructures informatiques de demain dans le cadre du programme « Des investissements d’avenir : développement de l’économie numérique ».

Le projet « UnivCloud » vise à mettre en place un cloud communautaire pour l’enseignement supérieur, dédié aux établissements membres de l’UNPIdF, représentant un demi-million, d’utilisateurs potentiels.

Pour répondre aux nouvelles exigences des étudiants, à la mondialisation de l’enseignement supérieur, à l’émergence des technologies et aux enjeux énergétiques, le projet UnivCloud permet d’accompagner la transformation des établissements universitaires en leur offrant des solutions et services à la fois innovants, évolutifs et adaptés aux usages d’aujourd’hui et de demain. UnivCloud doit ainsi permettre d’accompagner le développement des usages numériques, d’améliorer la gestion des compétences et le service rendu aux utilisateurs et de maitriser l’impact énergie-carbone des équipements universitaires.

Le concept de cloud inter – universitaire permettra également de mutualiser les infrastructures informatiques afin de rationaliser et standardiser les systèmes d’information et d’optimiser des coûts de fonctionnement. Il offrira aux universités membres une utilisation à la demande des ressources informatiques tout en préservant leur identité. Il s’ouvre en même temps à d’autres usages, par la mutualisation et la souplesse d’utilisation apportée par le cloud, en particulier aux collectivités locales.

UnivCloud est par ailleurs un projet de développement collaboratif public-privé : porté par l’UNPIdF, première structure d’appui aux usages du numérique dans l’enseignement supérieur d’Ile-de-France, et par INEO, Groupe GDF SUEZ, il associe des partenaires technologiques aux expertises complémentaires (start up et PME) et des laboratoires de recherche. Dans ce cadre, INEO conçoit l’architecture du système et les logiciels qui visent à réduire la consommation énergétique des éléments actifs (serveurs, réseaux, stockage).

À ce jour, 14 universités membres de l’UNPIdF participent à la 1ère phase d’études de 18 mois consacrée à l’analyse des besoins, à l’architecture et aux principaux choix technologiques.
Courant 2013, une maquette de démonstration permettra d’évaluer le potentiel de l’infrastructure communautaire et d’en lancer la construction.

Frédéric Mazué