Accueil Applications Un nouvel ERP dans le paysage

Un nouvel ERP dans le paysage

Jusqu'ici, le marché de Divalto était surtout centré sur les PME et PMI, même si son produit est architecturé pour des installations allant jusqu'à 1000 postes. Avec Divalto Infinity, l'offre annoncée hier, l'éditeur part à la conquête des grosses PME et des MGE (Moyennes et Grandes Entreprises). Il lui aura fallu cinq ans pour accoucher de ce nouveau bébé : développé presque en catimini (d'aucuns auront peut-être entendu parler de « projet XRP », pour « Xtened ERP »), il existe depuis aujourd'hui, 28 septembre 2011, et sera rendu partiellement disponible dès le 15 octobre et pleinement le 15 décembre.

« Beaucoup plus collaboratif et beaucoup plus jeune que son prédécesseur« , selon Thierry Meynlé, président du directoire de Divalto, « Infinity est un ERP de nouvelle génération, résolument orienté vers les nouveaux utilisateurs, notamment la jeune génération, pour répondre à leurs nouveaux comportements. Nous avons gardé cela à l'esprit tout au long de la conception de ce produit« . Au-delà du produit, ce nouvel ERP entraîne aussi une refonte complète de l'entreprise et de son écosystème.

Infinity et Izy

Divalto Infinity constitue le haut de ce qui devient la gamme de produits de l'éditeur. Il s’adresse donc aux PME et aux MGE et se décline en trois versions intégrées : Infinity aBS, Infinity xBS et Infinity pBS. »Infinity devrait nous permettre de renforcer de façon très significative notre taux de succès, qui est aujourd'hui déjà très important (À fin août, l'éditeur affichait déjà à un CA licences en hausse de 36 % par rapport à l'exercice précédent NdlR).« , estime Thierry Meynlé. « Il va donner une nouvelle dimension à Divalto, en attirant de nombreux partenaires et clients potentiels ». Pour lui, les concurrents directs d'Infinity sont Sage ERP X3 et Microsoft Dynamics AX.

Les trois déclinaisons du produit haut de gamme s'adressent à des typologies d'entreprises différentes :
– Infinity aBS (agile Business Solution) est une solution à la carte : le client choisit ses modules et le nombre de ses utilisateurs. Cette solution se destine à des entreprises de taille modeste et le coût prévu de la licence s'échelonne entre 1 000 et 1 500 €/utilisateur ; 
– Infinity xBS (extended Business Solution) est un package quasiment complet, prévu pour un nombre d'utilisateurs défini, à partir de 20. Toutes les fonctionnalités d'Infinity sont accessibles et le tarif varie entre 1 500 et 2 000 €/utilisateur ;
– Infinity pBS (platinium Business Solution) est orienté grands comptes. Sa licence prévoit un usage illimité par un nombre illimité d'utilisateurs. Son coût forfaitaire est aussi très rond : 1 M€.

Le produit Divalto Izy vient compléter Infinity vers le bas de gamme : il s'agit en fait d'un Infinity simplifié, destiné aux petites entreprises de tous secteurs d’activité. Il bénéficie d'une méthode de déploiement simple, mais la base technologique est exactement la même que celle d'Infinity. Seules les possibilités fonctionnelles ne sont pas aussi riches : Infinity permet par exemple de choisir son interface, tandis qu'Izy impose la sienne. Izy ne sera proposée qu'en quatre configurations, deux pour les métiers du négoce et deux pour ceux de la production, pour 4 ou 7 utilisateurs. Les tarifs iront de 3990 à 9990 €. Thierry Meynlé juge cette tarification « extrêmement agressive » et estime qu'elle concurrence les lignes 100 et 30 de Sage.

Benoît Herr

Suite de l'article : erp-infos.com

Benoît Herr