Accueil Cloud computing Spotify, avec ses 75 millions d’utilisateurs, migre son infrastruture sur Google Cloud

Spotify, avec ses 75 millions d’utilisateurs, migre son infrastruture sur Google Cloud

L’entreprise de streaming musical, qui compte plus de 75 millions d’utilisateurs, 2 milliards de playlists et plus de 30 millions de morceaux, a décidé de migrer l’intégralité de son infrastructure vers le Cloud de Google.

Spotify a renoncé à ses serveurs et datacenters. Son infra repose sur un certain nombre de microservices dont un certain nombre qui étaient hébergés dans des datacenters sont en train de migrer sur le Cloud Google, et notamment sur Computer Engine, le service de stockage Google, basé sur la technologie SSD. Spotify déploie Cloud Datastore, la base de données applicative NoSQL, et la base Cloud BigTable, qui permet de stocker des  petabytes de data.

Au niveau du réseau, Spotify déploie des services de la plateforme Google, comme Direct Peering, Cloud VPN and Cloud Router, qui permette le transfert des mêmes petabytes de données…

Le middleware de messagerie Google Cloud Pub/Sub permet de gérer plus d’un millions de messages par seconde. Les outils Dataflow, BigQuery, and Dataproc permettent de gérer des requêtes complexes qui demanderaient 2 heures de traitement en 1 minute.

Nicholas Harteau, VP Engineering et Infrastructure de Spotify sera l’invité d’honneur de la conférence utilisateurs de Google Cloud Platform, GCP NEXT16, qui se tient les 23 et 24 mars à San Francisco.

Lire le blogpost détaillé (en anglais).

 

Joel Pascal