Accueil Cybersécurité Pologne : réunion à huis clos du Parlement sur des cyberattaques « sans...

Pologne : réunion à huis clos du Parlement sur des cyberattaques « sans précédent »

(AFP) – Le Parlement polonais s’est réuni mercredi à huis clos pour écouter une intervention du Premier ministre Mateusz Morawiecki sur une vague de cyberattaques « sans précédent » dont la Pologne a récemment été victime.

Cette réunion a été placée sous le sceau du secret : les services de renseignements ont soigneusement contrôlé la salle des débats, à la recherche d’appareils d’enregistrement. Et les députés ont été obligés de déposer avant l’entrée tous leurs équipements électroniques.
Mardi, le porte-parole du gouvernement Piotr Müller avait affirmé que la Pologne était « l’objet d’une cyberattaque sans précédent« , visant les sites informatiques d’institutions, ainsi que des boîtes mails.
La semaine dernière, le ministre responsable du programme national des vaccinations, Michal Dworczyk, a été victime d’une cyberattaque contre sa boîte aux lettres électronique privée. Une partie des mails ont été par la suite publiés sur l’application de messagerie Telegram.

L’ampleur des attaques « est large et ne s’applique pas seulement au ministre Dworczyk, pas seulement aux membres du gouvernement, pas seulement au parti PiS (parti conservateur-nationaliste au pouvoir, ndlr), mais à un large groupe de personnes », a encore déclaré M. Müller.

Après la réunion du parlement, le porte-parole a indiqué que les services
spéciaux avaient « identifié certains auteurs » des attaques. « Nous allons prochainement être confrontés à des opérations massives de désinformation« , a-t-il mis en garde.

Après l’attaque, M. Dworczyk a indiqué jeudi que « la syntaxe et la langue des messages (publiés sur Telegram, ndlr), ainsi que les métadonnées des fichiers publiés indiquent que ces matériaux auraient pu être préparés et traités par des personnes russophones ». Selon les médias, la boîte électronique privée de M. Dworczyk contenait des documents officiels, dont certains secrets, ce que nie l’intéressé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here