Accueil Robotique e-vigilante, le robot qui remplace l’agent de sécurité

e-vigilante, le robot qui remplace l’agent de sécurité

Econobots, entité d’Econocom dédiée à la robotique de services, a lancé e-vigilante, un robot mobile et autonome pour la surveillance intérieure des sites industriels et plateformes logistiques.

Incendie, vol… : e-vigilante surveille entrepôts et sites industriels, qui ont des surfaces très vastes à sécuriser. Après avoir consulté pendant un an les professionnels du secteur (agents de sécurité, gendarmes, directeurs de site, sociétés d’entreposage, etc.), Econobots a çonçu son robot pour qu’il remplisse trois missions fondamentales. D’abord, il effectue des rondes, sur des surfaces allant jusqu’à 10 000 m² et à une vitesse comprise entre 5 et 10 km/h. Il est paramétré selon l’agencement du site et s’adapte à son environnement de manière autonome, pour éviter un obstacle imprévu par exemple.

Il se recharge de manière automatique en retournant sur sa base dès qu’il en a besoin. Ensuite, en cas d’incident, il alerte en temps réel un opérateur au centre de télésurveillance. e-vigilante transmet un retour vidéo avec sa position ainsi que celle de l’incident.

e-vigilante
Une interface dédiée permet de dialoguer avec le robot

Enfin, il laisse la main à l’opérateur, qui peut prendre son contrôle à distance pour procéder à une levée de doute, qualifier l’alerte et engager les mesures nécessaires. Les éléments vidéo et audio enregistrés par e-vigilante sont sauvegardés et peuvent servir d’éléments de preuves tangibles en cas d’enquête. Econobots envisage également « de nouvelles fonctionnalités pour et avec nos clients, comme coupler e-vigilante à un drone pour optimiser l’inventaire d’un entrepôt ».

Captain DC
Captain DC dans un des datacenters de Data4

Il s’agit du deuxième robot du genre d’Econobots, qui avait lancé l’an dernier Captain DC, conçu pour le monitoring et la surveillance de datacenter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here