Accueil Business SAP : une tour de 2000 personnes et une nouvelle vision

SAP : une tour de 2000 personnes et une nouvelle vision

tour SAP
tour SAP

Quand il vient à Paris pour inaugurer le nouveau siège social,  le moins que l’on puisse dire est que le président monde de SAP, Bill McDermott, ne reste pas inactif. Il a rencontré dans la semaine, avant l’inauguration, en tête à tête François Hollande, le 14 avril , puis le ministre de l’économie, Emmanuel Macron, le lendemain : un plan d’investissements aux startups est encore en cours de négociation. Voir notre actu: http://drh.solutions-numeriques.com/bill-mcdermott-sap-promet-un-plan-dinvestissement-pour-les-starts-up-en-france/

B. McDermott a enchaîné avec un dîner réunissant les dirigeants des 15 plus gros clients internationaux , puis un café avec les 60 employés les plus performants !

La Tour SAP, qu’il a inaugurée le 16 avril, était l’occasion d’une réunion avec la presse et des représentants de l’écosystème, dont les dirigeants de l’UFS (club utilsateurs), de Cap gemini, Atos et Accenture. Absent remarqué, le DG  France, en vacances.

La tour va regrouper 1 700 personnes, 2 000 à terme. Les équipes R& D notamment, fortes de 600 personnes- une grande partie issue de Business Object-, sont regroupées au siège. « En étant tous dans la même tour, on va mettre davantage à contribution les R et D qui seront ainsi plus proches de l’administration et des ventes », déclare Franck Cohen, président EMEA et MEE de SAP. Il a rappelé que la France occupait le cinquième rang mondial et le troisième européen. « 35 sociétés du CAC 40 sont nos clients. SAP, c’est 4 500 clients, dont 70 % sont des PME et des PMI, ainsi que 400 collectivités publiques et administrations. L’écosystème c’est aussi 350 partenaires ce qui représente 15 000 consultants. »

L’ERP pèse moins de 20 % du CA

Le défi de SAP a été de réinventer un nouveau business model.L’éditeur a conçu l’ERP, mais l’ application représente désormais moins de 20 % du chiffre d’affaires. HANA, « l’innovation la plus forte depuis les 20 dernières années » pèse seule davantage que l’ERP, a insisté Bill Mac Dermott .

Le dirigeant a dévoilé sa vision du futur de SAP. «Cela fait 27 ans que je vends des applications de gestion. Aujourd’hui, avec le Cloud, la mobilité, la technologie In Memory, les objets connectés, c’est une nouvelle ère digitale qui s’ouvre à nous.»

-L’enjeu de la sécurité : «Cela fait fait 40 ans que S AP gère des applications critiques pour des grandes entreprises ou des administrations d’État. Cela reste un élément clé de notre stratégie. »

-Il faut repenser le business, tiré par le commerce: « nous sommes maintenant dans une économie tirée par le consommateur. Les jeunes dans l’entreprise veulent retrouver dans leur entreprise lundi matin le confort digital qu’ils ont eu chez eux le samedi. »

Le Cloud : « Nous avons 70 millions d’utilisateurs au quotidien, 500 millions d’euros de transactions quotidiennes transitent par nos centres de données, basés en Europe. »