Accueil Business Robotic Process Automation : UiPath séduit les investisseurs

Robotic Process Automation : UiPath séduit les investisseurs

La licorne new yorkaise vient de lever 568 millions de dollars. L’éditeur, aujourd’hui valorisé à 7 milliards de dollars, veut accélérer l’adoption de l’IA.

Pour le spécialiste de la RPA UiPath, le concept d’automatisation first, qui vise à fournir à chaque collaborateur dans l’entreprise un assistant virtuel afin de le décharger des tâches chronophages et répétitives, paye : il a clôturé sa levée Série D pour 568 millions de dollars sur la base d’une valorisation à 7 milliards de dollars. En deux ans, UiPath a vu ses revenus récurrents annuels passer de 8 millions de dollars à plus de 200 millions de dollars, sa valorisation bondissant de 110 millions de dollars à 7 milliards de dollars.

 

Les levées de fonds et la valorisation de UiPath en dollars lors des deux dernières années.

Créée en 2005 en Roumanie, l’éditeur a transféré son siège à New York en 2017 et compte aujourd’hui près de 2 500 salariés. Il a ouvert au même moment à Paris une filiale qui s’appuie sur une quarantaine de collaborateurs.

Une large communauté d’utilisateurs et des clients prestigieux

Depuis la clôture de sa série A en avril 2017, UiPath estime avoir fédéré la plus large communauté mondiale d’utilisateurs de RPA (400 000 utilisateurs répartis dans 200 pays),  et fortement élargi sa clientèle (parmi ses clients, l’éditeur revendique 8 des 10 plus grandes entreprises recensées au classement Fortune 500 Global, et plus de 50 % des 50 premières entreprises de ce classement). UiPath a en outre fourni à ses clients 6 versions de sa plateforme RPA, lancé la plateforme collaborative UiPath Go ! et intégré des briques d’IA en adoptant de nouvelles fonctions telles que la computer vision.

« Les décideurs renforcent leur main-d’œuvre avec des robots logiciels, accélérant la transformation numérique de leur entreprise et permettant aux employés de consacrer du temps à des tâches plus impactantes », a déclaré dans un communiqué Daniel Dines, cofondateur et PDG d’UiPath.