Accueil Stratégie/Business Rachat de Xerox ITO : la bonne affaire d'Atos

Rachat de Xerox ITO : la bonne affaire d'Atos

Devenir un leader mondial du Cloud, de la cyber-sécurité et du Big Data : le groupe français de services informatiques Atos n’avait pas caché sa stratégie lors du rachat de Bull en août dernier. Il la poursuit avec l’acquisition de la branche informatique de Xerox : Xerox ITO. Atos va ainsi tripler ses revenus aux Etats-Unis.

Lors d’une conférence orchestrée ce vendredi 18 décembre, Thierry Breton, le PDG d’Atos, a annoncé avoir acquis pour 1,05 milliard de dollars, soit 855 millions d’euros, la branche informatique de Xerox (ITO). Un paiement cash qui lui donne accès aux grands clients américains de Xerox. Une opération profitable car l’activité informatique de Xerox est rentable. Aucune restructuration n’est d’ailleurs prévue. Dans la corbeille de Xerox ITO : 21 datacenters et la signature d'un contrat d'exclusivité avec Atos, qui devient une des principales SSII attitrées de Xerox.
Xerox ITO, c’est un chiffre d’affaires estimé de 1,5 milliard de dollars en 2014. L’entreprise emploie environ 9 800 salariés dans 45 pays, dont 4 500 aux Etats-Unis. La plupart des autres sont principalement employés dans des pays « low cost » comme l’Inde, les Philippes ou encore le Mexique. Ce sont au total plus de 40 % des salariés en offshore. Avec l’équipe de direction, ils vont grossir les rangs d’Atos, qui comptera au total quelques 95 000 salariés pour un CA de 11 milliards d’euros.

« L’accroissement de nos positions aux Etats-Unis est une étape majeure dans la réalisation de notre plan à 3 ans et répond à la forte demande de nos clients internationaux. Cette transaction va nous permettre d’ancrer notre présence sur le territoire américain, qui est un marché d’adoption précoce des technologies innovantes à forte croissance et un réservoir d’ingénieurs de talent hautement qualifiés, a indiqué M. Breton. Xerox, de par ses racines aux Etats-Unis et en Europe, est un partenaire idéal pour renforcer le développement d’Atos sur le marché américain. Cela permet à Atos d’évoluer d’une présence européenne à une position de leader mondial et de figurer dans le top 5 des acteurs mondiaux des services informatiques », a-t-il ajouté.

Une coopération stratégique mondiale

Atos et Xerox vont établir une coopération stratégique mondiale pour travailler sur des projets d’innovations communs ainsi qu’à une approche commerciale conjointe afin d’optimiser les opportunités en services informatiques pour Atos, et en BPO pour Xerox en Europe et en Amérique du Nord. Dans le cadre de cette coopération, Atos reprend aussi les activités de services d’infrastructure informatiques internes aujourd’hui fournies par Xerox ITO au Groupe Xerox. Atos va également délivrer des services informatiques dans le cadre de nouvelles opportunités pour Xerox en BPO et en externalisation de documents en Europe et en Amérique du Nord. Atos va faire un chiffre d’affaires de 1,7 milliards d’euros aux Etats-Unis, soit 7 % du CA global, contre 0,6 milliard d'euros précédemment (6 % du CA global).

Afin de sceller la coopération, une structure de gouvernance dédiée sera mise en place et co-présidée par les PDG des deux sociétés, Ursula Burns et Thierry Breton. Des comités de pilotage trimestriels seront organisés au niveau des PDG et aux niveaux opérationnels afin d’optimiser les bénéfices de la coopération et de coordonner les initiatives innovantes.

L’opération devrait être finalisée au premier semestre 2015.


 

Juliette Paoli