Accueil Etudes Pour se différentier, les marques intégrant le mobile dans leurs stratégies seront...

Pour se différentier, les marques intégrant le mobile dans leurs stratégies seront les grandes gagnantes

Thomas Husson
Thomas Husson, Forrester

Thomas Husson, analyste chez Forrester, n’y va pas par le dos de la cuillère : selon lui les marketeurs ont toujours une vision étroite du mobile considéré comme un « sous » media. Et de regretter, s’appuyant sur l’étude « Mobile Prediction for 2016 » du cabinet de recherche, des investissements insuffisants des marques en 2016…

Mais  » c’est une bonne nouvelle pour les 20 % des marketeurs qui nous ont déclaré avoir un budget pour cela, et pour les 33 % d’entre eux qui déclarent savoir déterminer le ROI du mobile. »

« En 2016, soutient Thomas Husson, cette minorité grossissante commencera à intégrer le mobile dans sa stratégie marketing. Ces marketeurs matures mesureront l’impact du mobile sur leurs différents canaux, y verront une véritable opportunité de différencier leur marque, et augmenteront leurs investissements dans les projets mobiles. « 

Forrester s’attend donc cette année à ce qu’une stratégie mobile devienne un élément différenciant pour une marque. Il faudra transformer l’ensemble de l’expérience client pour cela. En outre, selon Thomas Husson,  » les consommateurs vont concentrer leur temps sur très peu d’applications  » pour adopter plus particulièrement les applis de messagerie  » qui vont progressivement devenir des écosystèmes à part entière « . Aux USA, les utilisateurs de smartphones consacrent déjà en moyenne 88 % de leur temps à seulement cinq applications, selon le rapport Forrester. Thomas Husson assure que « la frontière entre Web mobile et applis commence à s’estomper ». Les consommateurs américains consacrent 78 % du temps qu’ils passent sur leur mobile à utiliser des applis, contre seulement 22 % à surfer sur Internet. Forrester prévoit que cet écart va lentement commencer à se réduire et qu’il sera plus facile de passer d’un de ces environnements à l’autre.

IA, VR et IoT

Enfin, cette année, prévoit Thomas Husson, les smartphones vont permettre aux marques d’innover via l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle et l’Internet des objets : trois technologies clés qui vont aller bien au-delà de l’espace mobile. « La réalité virtuelle ouvrira des opportunités aux marques, d’abord dans le jeu et les loisirs, mais aussi dans l’automobile, le tourisme ou la vente« . L’adoption des « wearables » et des produits intelligents pour la maison ouvrira également des portes aux marketeurs B2C, affirme-t-il.

Juliette Paoli