Accueil Evénements Ouverture des Assises de la Sécurité : 4 conférences à ne pas...

Ouverture des Assises de la Sécurité : 4 conférences à ne pas manquer

Techniques ou philosophiques, mais toujours expertes, voici 4 conférences menées par des personnalités de premier plan lors des Assises de la Sécurité et des Systèmes d’information, qui ouvrent leurs portes demain à Monaco.

L’événement qui fédère tous les experts de la sécurité des systèmes d’information fête ses 15 ans. Au menu de cette édition, des intervenants d’exception comme Guillaume Pourpard, directeur de l’Agence Nationale pour la Sécurité des Système d’Information (ANSSI), qui ouvre les Assises le mercredi 30 septembre lors sa conférence « Agir ensemble ». L’occasion pour lui de dévoiler à tous les professionnels présents les axes stratégiques développés par l’ANSSI.

>>>>>Cliquez ici pour lire l’interview de Guillaume Poupard

 

Eugene Kaspersky, Chairman et CEO de Kaspersky Lab intervient lui sur l’Internet des menaces le jeudi 1er octobre et aborde les questions de cyber-crime, cyber-espionnage et cyber-sabotage. Brillant entrepreneur réputé mondialement pour son expertise en cyber-sécurité, le PDG de la plus grande entreprise privée de protection des postes de travail et de solutions de cybersécurité explique que malgré la sophistication croissante des attaques informatiques, nous avons des raisons de rester optimistes. Les attaques peuvent être contrecarrées par des organismes légaux mais également de manière importante par l’éducation, la coopération internationale et par l’application des plus récentes technologies de protection afin de sécuriser les données critiques, les infrastructures industrielles et bien sûr Internet lui-même.

 

Eugene Kaspersky
Eugene Kaspersky a commencé sa carrière dans la cybersécurité par hasard, quand son ordinateur s’est fait infecter par le virus « Cascade » en 1989. Sa formation en cryptographie l’a aidé à analyser ce virus chiffré, à comprendre son comportement et à développer un outil pour le supprimer.

 

Philippe Courtot, qui n’a eu de cesse de fonder des entreprises novatrices qui sont devenues leaders sur leur marché, explique de son côté ce mercredi 30 septembre, en tant que Chairman et CEO de Qualys, comment le Cloud définit un nouveau fondement de la cybersécurité pour garantir la sécurité et la souveraineté des données par-delà les frontières.

 Philippe Courtot Philippe Courtot a reçu la récompense Editor’s Award de la revue SC Magazine en 2004 pour avoir lancé la technologie à la demande sur le marché de la sécurité des réseaux et avoir cofondé le CSO Interchange, un forum d’échange sur la sécurité des systèmes d’information destiné aux acteurs du secteur. Il a également été nommé CEO de l’Année 2011 par SC Magazine Awards Europe. Philippe Courtot est membre du Conseil d’administration de StopBadware.org
Philippe Courtot a été nommé CEO de l’Année 2011 par SC Magazine Awards Europe. Philippe Courtot est membre du Conseil d’administration de StopBadware.org

.

Enfin, pour prendre du recul, Gaspard Koenig, philosophe et écrivain nous interroge le jeudi 1er octobre : quels effets de l’utopie numérique sur les individus ? Peut-on s’approprier son avenir grâce au Big Data et à l’analyse prédictive ? Quelle place restera-t-il à l’individu dans une société de plus en plus numérisée ? L’utopie du tout-numérique aura-t-elle finalement raison du libre-arbitre de chacun d’entre nous ? Autant de questions qui façonnent notre société numérique en construction.

Philosophe agrégé ayant fait l’Ecole Normale Supérieure, Gaspard Koenig dirige le think-tank Génération Libre, qu’il a fondé en 2013. Il a travaillé précédemment au cabinet de Christine Lagarde à Bercy, et à la BERD à Londres. Il est auteur de romans et d’essais, et chroniqueur dans Les Echos et L’Opinion. Gaspard Koenig a fait paraître récemment « Le révolutionnaire, l’expert et le geek » chez Plon.
Gaspard Koenig dirige le think-tank Génération Libre, qu’il a fondé en 2013. Il a travaillé précédemment au cabinet de Christine Lagarde à Bercy, et à la BERD à Londres. Il a fait paraître récemment « Le révolutionnaire, l’expert et le geek » chez Plon.