Accueil Stockage Nouvelles baies de stockage chez Dell

Nouvelles baies de stockage chez Dell

Dell PS6610
Dell PS6610

Dell propose plusieurs nouvelles offres de stockage : des baies de stockage d’entrée de gamme, et d’autres plus denses et performantes.

Les Dell Storage série SCv2000 se positionnent en entrée de gamme « avec les mêmes fonctions d’administration et quelques-unes des caractéristiques principales des baies Dell série SC plus haut de gamme », précise le fabricant. Elles intègrent le logiciel Dell Storage Centre et sont proposés à un prix de départ de 22 380 € par baie environ. Trois modèles sont disponibles avec trois posibilités d’extension.

Logées dans un châssis 2U, ces baies s’accompagnent de nombreuses options : fonctions de protection des données, hiérarchisation des unités RAID pour optimiser la capacité, provisionning léger, support de la technologie flash, services de migration de données, et prise en charge de nombreux protocoles de connectivité. La technologie de protection granulaire des données permet d’effectuer jusqu’à 2 000 snapshots et 500 répliques.

De leur côté, les nouvelles baies d’entreprise Storage PS6610 Series se rangent dans la catégorie des systèmes iSCSI pour le mid-market. Ces nouvelles baies à deux contrôleurs offrent selon le fabricant 3,5 fois plus de capacité et jusqu’à 7 fois les performances d’accès des baies Dell EqualLogic PS6510 de la génération précédente.

Les baies PS6610, avec configurations hybrides disque dur et flash, conviennent aux applications métier critiques. Elles combinent les avantages de densité du stockage et de puissance du 10 Gigabit Ethernet (GbE), à hauteur d’un demi-pétaoctet de capacité dans une baie 5U. Elles sont livrées avec le nouveau logiciel Dell EqualLogic PS Series Array Software 8.0, qui inclut des fonctions d’économies d’espace et de compression des snapshots et de répliques. Ce logiciel facilite l’administration des environnements virtuels, avec fonctions avancées d’intégration des volumes virtuels VMware vSphere Virtual Volumes qui permettent de piloter les baies sur la base d’une machine virtuelle et non plus par volume ou LUN.

Juliette Paoli