Accueil Cloud computing Microsoft renforce son Cloud Azure

Microsoft renforce son Cloud Azure

Lundi 21 ocotbre, le patron de Microsoft a annoncé lors d’une conférence de presse de nouvelles offres et services avec d’abord la mise à disposition sur la plateforme Microsoft Azure d’une nouvelle famille de machines virtuelles G-Series. Equipées de la dernière génération de processeurs Intel Xeon, ces machines virtuelles sont parmi les plus puissantes du marché disponibles sur une plateforme de Cloud public (jusqu’à 32 cœurs CPU, 450 Go de Ram et une capacité de stockage de 6,5 To en SSD). Satya Nadella a annoncé également le lancement de l’offre Azure Premium Storage, qui offre jusqu’à 32 To de stockage de données par serveur. Enfin, le PDG de Microsoft a indiqué l’arrivée du Cloud Platform System, pour la mise en place d'un Cloud Azure clé en main. En partenariat avec Dell pour la partie hardware, il réunit au sein d’une offre unique les technologies Microsoft Azure, Windows Server et System Center.

Une place de marché Azure

Dans un second temps, Satya Nadella a lancé la marketplace Microsoft Azure, qui regroupe déjà des centaines d’applications. Nouveau venu sur cette place de marché, Cloudera, l’un des leaders dans les domaines de l’analytics et de la gestion des données, avec sa solution Cloudera Entreprise qui s’appuie sur Power BI de Microsoft. Du côté des applications Linux, on peut également citer CoreOS qui est désormais disponible depuis cette marketplace. Microsoft vise principalement les startups et les éditeurs de logiciel, qui représentent déjà 40 % du chiffre d’affaires de Microsoft Azure.

 

10 000 nouveaux clients chaque semaine

Présent lors de ces annonces, Scott Guthrie, vice-président exécutif Cloud and Enterprise Group chez Microsoft a indiqué : « Ces innovations complètent les quelques 300 améliorations que nous avons déjà apportées à Azure au cours de ces douze derniers mois. Ce développement rapide sur des domaines-clés de différenciation nous permet de fournir un cloud complet pour chaque métier, chaque secteur d’activité et quelque soit l’endroit ». Effectivement, d’ici la fin de l’année, 19 régions seront couvertes, chacune regroupant 600 000 serveurs. Microsoft indique investir 4,5 milliards de dollars par an dans la construction de datacenters pour ses « 10 000 nouveaux clients Azure chaque semaine ». Un chiffre qui impressionne. Voler la place à Google et Amazone, voilà bien l’objectif de Microsoft. Dernier signe, en France, de cette volonté : la nomination au sein de la division Cloud & Enterprise, d’Edouard Payenneville comme responsable des offres Azure, et d’Alex Wehle come responsable des offres Infrastructures et Cloud Hybride.

 

Juliette Paoli