Accueil Saas Logiciels RH en mode SaaS : la société toulousaine Eurécia monte en...

Logiciels RH en mode SaaS : la société toulousaine Eurécia monte en puissance

Eurecia logo
Logo Eurecia

Eurécia, pure player de logiciels de gestion des ressources humaines et management en mode Saas, connaît un essor fulgurant. Il a triplé son chiffre d’affaires depuis 2012… et embauche.

Depuis sa création il y a 9 ans, l’éditeur toulousain « a toujours été à l’équilibre », nous confie Pascal Grémiaux son président fondateur lors du dernier congrès des DAF et des directions juridiques qui s’est tenu mardi 7 juillet. « On a trouvé notre modèle économique, avec une progression de 300 % sur 3 ans de notre chiffre d’affaires ». Un chiffre d’affaires qui atteint 1,5 millions d’euros, contre 520k en 2012. Comment expliquer ce succès ? « Nous sommes sur un marché de primo-acquisitions. Après s’être équipées de logiciels de compta ou de CRM, les entreprises se tournent vers nos outils, prenant conscience que nous améliorons les tâches administratives des salariés. Nous fluidifions les processus. » En outre, Pascal Grémiaux met l’accent sur son modèle SaaS, adopté dès la création de la société. « Le modèle SaaS est plébiscité dans le domaine des RH car plus souple et moins coûteux, nous pouvons ainsi nous positionner sur l’immense marché des PME. Nous sommes un facilitateur », conclut-il. L’entreprise revendique dorénavant 50 000 utilisateurs pour 550 clients dans 43 pays, dont Euromaster en France, Italie et Roumanie, KPMG en Tunisie ou encore Alcatel-Lucent en Suisse.

Disponible en mode SaaS, multitenant, multidevice et multilingue, l’offre de l’éditeur s’articule autour de cinq modules principaux : Congés & Absences, Notes de Frais, Temps & Activités (GTA), Planning Ressources et Suivi RH.

Les nouveaux locaux d'Eurecia
Eurécia s’est installé en janvier dans de nouveaux bureaux, regroupant l’ensemble de ses équipes auparavant réparties sur deux sites.

Renforcer les équipes

Pour renforcer sa capacité de développement, une dizaine d’embauches sont envisagées d’ici à la fin 2016 – l’entreprise comptant actuellement 25 salariés. Trois sont d’ores et déjà prévues en septembre dans le pôle R&D ainsi que le recrutement d’un ingénieur commercial. Les besoins d’Eurécia sont actuellement concentrés autour de profils diversifiés : commerciaux, marketing et développeurs. «Nous souhaitons accélérer notre développement et investir dans de nouveaux talents. Nous cherchons des profils qui puissent porter les couleurs et le savoir-faire d’Eurécia auprès de ses différents clients et gagner en compétitivité grâce à des collaborateurs dynamiques », précise Pascal Grémiaux.

Plus d’infos

Juliette Paoli