Accueil Dématérialisation Les données inutiles stockés coûtent 600 k€ annuels à l’entreprise

Les données inutiles stockés coûtent 600 k€ annuels à l’entreprise

Selon l’étude Databerg Report de Vanson Bourne sponsorisée par Veritas, la grande majorité des données stockées en entreprise n’ont pas ou peu de valeur, alors que leur stockage a des coûts directs et indirects.

Quels types de données trouve-t-on en entreprise en France ? 57 % des données des entreprises françaises sont des« dark data », c’est-à-dire des données dont la valeur n’a pas été définie. On peut donc y trouver des informations capitales pour l’entreprise, ou absolument inutiles. 21 % sont dites « ROT » (Redundant, Obsolete, Trivial), c’est-à-dire sans ou avec très peu de valeur. Au final, 22% seulement sont « stratégiques ». En Europe, les dark data représentent 54 % des données, les ROT data 32 % et les données stratégiques 14%.

Voilà qui tord le cou à ces deux idées reçues : 1 Plus de données égale plus de valeur. 2 Toutes les données se valent.

darkdaraEMEA

Combien coûte, en moyenne, le stockage des données inutiles ? Environ 600k € annuels par entreprise, ce qui représente un coût global cumulé en Europe de près de 800 milliards d’euros sur cinq ans. Comment faire baisser la facture ? Le recours au Cloud est envisagé par la plupart des entreprises européennes, mais celles-ci, pour la majorité, n’ont pas encore mis au point de stratégie en la matière.

Juliette Paoli