Accueil cyber-guerre Le Portugal rejoint le centre de cybersécurité de l’Otan à Tallinn

Le Portugal rejoint le centre de cybersécurité de l’Otan à Tallinn

OTAN

(AFP) – Le Portugal a rejoint mardi le centre de cybersécurité de l’Otan à Tallinn, devenant le 21e membre de ce centre qui se concentre sur la recherche, la formation et les exercices dans le domaine de défense informatique.

« Nous sommes confrontés à des adversaires qui ciblent nos valeurs communes dans le cyberespace: la liberté, la vérité, la confiance. Pour renforcer la résilience, nous devons nous unir, c’est pourquoi je suis heureux d’accueillir le Portugal, car ensemble nous sommes plus forts« , a déclaré Merle Maigre, directrice du centre lors d’une cérémonie officielle.
Etabli en 2008 – un an après une cyberattaque massive visant l’Estonie – le centre d’excellence a été rapidement reconnu par l’Otan et les Etats-Unis y ont adhéré en 2011. Le Centre est doté et financé par ses pays membres. Il compte désormais dix-huit pays membres de l’Otan ainsi que l’Autriche, la Suède et la Finlande. Le Norvège et le Japon sont également sur le point de rejoindre le centre. Lundi, Australie a annoncé vouloir le faire également. « Un membre de la Force de défense australienne sera détaché au centre pour une période de trois mois chaque année« , a déclaré la ministre des Affaires étrangères australienne Julie Bishop via Skype lors de l’inauguration d’une « ambassade éphémère » de son pays en Estonie.
L’ambassade éphémère fonctionnera deux mois par an. Pendant les dix mois restants de l’année, elle aura une présence virtuelle dans le pays balte, très avancé sur le plan des technologies d’information.

Le Centre organise chaque année au printemps une conférence internationale nommée Cyber ​​Conflict, CyCon, un événement unique réunissant les principaux experts et décideurs de la communauté mondiale de la cyberdéfense à Tallinn. L’événement « CyCon X: Maximizing Effects » aura lieu du 30 mai au 1er juin 2018.