Accueil Cloud computing Le mainframe z13 d'IBM traite 2,5 milliards de transactions mobiles

Le mainframe z13 d'IBM traite 2,5 milliards de transactions mobiles

Surpuissant et hypersécurisé, voici le premier système IBM capable de traiter 2,5 milliards de transactions mobiles par jour et de les chiffrer en temps réel.

 

Le système z13 est le fruit d’un investissement d’un milliard de dollars et de cinq années de développement. Il s’appuie sur les innovations de plus de 500 nouveaux brevets, parmi lesquels des technologies de traitements cryptographiques, et sur une collaboration avec plus de 60 clients. IBM est fier de son bébé, « un des systèmes les plus sophistiqués jamais construit », indique le géant américain. Et de poursuivre qu’il s’agit du «  premier système mainframe avec des fonctions analytiques intégrées fournissant en temps réel des analyses des transactions 17x plus rapidement que les systèmes concurrents pour un coût très inférieur. »

Avec la croissance rapide des applications mobiles, les consommateurs attendent de leurs transactions mobiles qu’elles soient réalisées de manière rapide et fluide, quelle que soit la plate-forme de paiement mobile, le commerçant ou l’organisation financière fournissant le service, et qu’elles soient sûres. Il faut donc que les entreprises  possèdent une infrastructure informatique adaptée aux attentes des consommateurs. Dans ce contexte, le z13 est capable de traiter 2,5 milliards de transactions par jour. Des transactions qui sont protégées et entièrement auditables, ce qui apporte une sécurité supplémentaire pour des transactions mobiles qui se multiplient pour atteindre un nombre estimé à 40 000 milliards par jour d’ici 2025. Le z13 réalise un chiffrement en temps réel de toutes les transactions mobiles, quel qu’en soit le nombre.

Fournir des informations pertinentes pour chaque transaction

Aujourd’hui, les entreprises n’ont pas la capacité d’analyser 100% des transactions d’un consommateur. Grâce au z13, elles pourront utiliser la technologie de modélisation d’analyses prédictives d’IBM  (SPSS ) et personnaliser la transaction au fur et à mesure qu’elle survient. Le z13 étend également les utilisations d’Hadoop, permettant l’analyse des données non structurées dans le mainframe.

« Le z13 est l’architecture Cloud privée ou hybride idéale », soutient IBM. Dans un modèle scale-out, il est capable d’accueillir jusqu’à 8000 serveurs virtuels – plus de 50 serveurs virtuels par cœur, ce qui permet de réduire les coûts de logiciel, d’énergie et d’infrastructure. Et le fabricant de préciser que le z13 réduit le coût d’exploitation d’un Cloud. « Si on le compare à des environnements similaires, on estime qu’un Cloud sur un z13 aura un coût de possession sur 3 ans de 32% inférieur à celui sur x86 et 60% inférieur à celui d’un Cloud public. [5] De plus, le z13 s’appuie sur des standards ouverts, avec Linux et OpenStack », précise-t-il.

Le mainframe z131 est proposé en offre de location, avec ou sans valeur résiduelle, et avec des profils de paiement personnalisés.

Juliette Paoli