Accueil Formation Le groupe IGS se prépare à la rentrée et lance l’Ecole Supérieure...

Le groupe IGS se prépare à la rentrée et lance l’Ecole Supérieure de l’Intelligence Numérique

LEROY Jean-Philippe
Jean-Philippe Leroy, directeur général adjoint et directeur de la région IDF du groupe IGS

Adaptation des enseignements en groupes partagés en présentiel ou en distanciel, nouvel école pour former des experts du numérique, campus avec des formations en digital learning… Jean-Philippe Leroy, directeur général adjoint et directeur de la région IDF du groupe IGS, explique à solutions Numériques les projets de rentrée.

La crise sanitaire a fait évoluer la façon de travailler des apprenants et des formateurs des 8 filières d’enseignement supérieur du groupe IGS (management et développement des ressources humaines, commerce-développement-marketing-services, management stratégique-finance-droit, management international, journalisme-communication-production artistique et culturelle, management des industries de la santé, informatique-numérique et immobilier).

Les formations en distanciel pendant le confinement

« Durant le confinement, nous n’avons arrêté aucune formation, elle sont toutes passées en distanciel, indique à Solutions Numériques Jean-Philippe Leroy, directeur général adjoint et directeur de la région IDF du groupe IGS. Si nous y sommes parvenus, c’est grâce à notre plateforme d’e-learning EMA qui a été réfléchie et agrémentée depuis une dizaine d’années, et à Pédagogia, notre école des formateurs. Pour certaines formations, la difficulté a été de développer des cours pour accéder aux mêmes compétences en distanciel qu’en présentiel, souligne-t-il. Par exemple, l’IPI, notre école d’informatique, propose des formations de technicien de maintenance où les élèves doivent manipuler des ordinateurs et des routeurs. Il a donc fallu que le formateur trouve le moyen de simuler ce qui se passait en présentiel dans son cours ».

Avant le confinement, tous les parcours de l’IGS conjuguaient déjà le présentiel avec le distanciel qui représentait entre 5 et 10 % d’une formation. « On était montés à 50 % durant les grèves », précise Jean-Philippe Leroy. Par ailleurs, voilà une dizaine d’années, le groupe avait déjà lancé des formations 100 % en ligne pour répondre aux problématiques d’entreprises implantées en régions. « Cela permet de former à distance les apprenants présents dans ces entreprises », explique Jean-Philippe Leroy.

Après le déconfinement, des groupes en présentiel et d’autres en distanciel

Depuis le déconfinement, le groupe IGS a conservé le format du 100 % à distance pour l’ensemble de ses formations, sauf pour les groupes d’insertion. « Ils ont parfois plus de mal à accéder à l’outil informatique et à se former de cette manière », explique Jean-Philippe Leroy. Cette configuration va perdurer jusqu’à la rentrée, qui, selon les cursus, aura lieu entre le 1er septembre et le 1er novembre, excepté pour l’IPI, la filière informatique-numérique, dont les formations peuvent commencer à tout moment de l’année.

« Les infrastructures seront prêtes pour recevoir les apprenants par demi groupes, l’un en présentiel et l’autre en distanciel via des classes virtuelles, affirme Jean-Philippe Leroy. Notre idée est de recevoir en présentiel des groupes entre 10 et 15 personnes au grand maximum, ce qui était préconisé jusqu’à maintenant dans la deuxième phase du déconfinement ». L’ensemble des salles sera équipé d’un système permettant aux autres élèves de suivre la formation en visioconférence.

« L’idée est également d’avoir des parrains, souligne-t-il. Les élèves en présentiel auront aussi la tâche d’animer un binôme (ndlr : ou un trinôme si le groupe en présentiel est réduit à un tiers) avec les élèves qui, eux, seront en distanciel. Le choix de suivre la formation sur place ou en ligne dépendra de la capacité des apprenants à se rendre sur place, ainsi que de leur crainte de se déplacer, et ils pourront combiner les deux options tout au long de la formation ».  

Les projets de la rentrée dans le numérique

Le groupe IGS lance à la rentrée l’Ecole Supérieure de l’Intelligence Numérique (ESIN) dont la vocation est de former les experts du numérique de demain via un triple cursus alliant technologies, entrepreneuriat et communication. Elle accueillera 50 élèves par promotion. « La formation débouchera sur deux diplômes, précise Jean-Philippe Leroy. Un diplôme Bac+5 de chef de projet informatique et un diplôme Bac+3 conjuguant le diplôme de l’Institut Supérieur des Médias et celui de développeur de l’IPI ».

La branche formation continue du groupe IGS a par ailleurs ouvert le 5 mai son campus digital. Il permettra à terme de suivre l’ensemble des formations en digital learning accompagné. Le titre « Responsable en Management et Direction des Ressources Humaines », éligible au CPF, a été la première des formations du groupe IGS à être ainsi digitalisée à 100 %.

 

 

Patricia Dreidemy