Accueil Sécurité Le FBI et Facebook mettent à mal le botnet Butterfly

Le FBI et Facebook mettent à mal le botnet Butterfly

Le FBI a annoncé avoir arrêté les responsables du botnet Butterfly, avec la collaboration de Facebook. 10 personnes ont été arrêtées. Elles sont originaires de Bosnie-Herzégovine, de Croatie, de Macédoine, et de Nouvelle-Zélande, du Pérou, du Royaume-Uni et des États-Unis. On estime que le botnet Butterfly a infecté, depuis 2010 jusqu'à octobre 2012,  11 millions de machines grâce au ver Yahos pour un bénéfice estimé à 850 millions de dollars. Le malware collectait des données personnelles sur les machines infectées, dont bien évidemment, des données bancaires.

Pendant cette période de 2010 à 2012, Yahos a ciblé les utilisateurs de Facebook. Il s'est propagé notamment par le service de messagerie instantanée. Les utilisateurs recevaient des liens frauduleux pointant sur le malware.

Toujours selon le FBI, l'équipe de sécurité de Facebook a soutenu l'agence de renseignement dans son enquête, en aidant à identifier la cause du problème et les personnes touchées par le malware, et en aidant à remonter à la cause du problème.

Frédéric Mazué