Accueil Enquête Le digital, cheval de bataille des directions Achat

Le digital, cheval de bataille des directions Achat

Une très large majorité des décideurs Achats (81 %) considèrent la transformation digitale comme une opportunité selon une étude internationale qui évalue l’impact des technologies digitales sur la fonction Achats en entreprise.

Divisée en 5 catégories, cette enquête réalisée par Ivalua, éditeur sur le marché des outils e-Achats, permet de mettre en lumière plusieurs thèmes riches en instruction pour les métiers de l’Achat : la Digitalisation Achats, Achats & Big Data, Achats & Technologies Mobiles, Achats & Solutions Saas, et Achats & Médias Sociaux.

Ivalua1

Les décideurs Achats ont une vision claire des nombreuses opportunités que la transformation digitale représente pour la performance globale des Achats et de leurs entreprises. Parmi celles les plus souvent citées par les participants, on retrouve les gains d’efficacité des équipes Achats (72 %), la détection de nouvelles sources d’économies (72 %), un meilleur reporting de la performance Achats (60 %) et une meilleure collaboration entre directions métiers et Achats (52 %).

 

Ils sont près de 70 % à penser que les technologies numériques ont pour conséquence la montée en puissance de leur direction au sein de l’entreprise. D’une part en contribuant à l’amélioration de la performance Achats globale et d’autre part en permettant « un marketing achats » plus efficace auprès des directions métiers.

Une stratégie digitale à formaliser

Malgré cet enthousiasme pour le digital et ses bienfaits, à peine un répondant sur quatre (28 %) déclare avoir une stratégie digitale établie au niveau de sa direction Achats et seulement 12% ont décliné la stratégie digitale de leurs entreprises aux spécificités des Achats. Ainsi les Achats ont une vision assez nette des avantages et des opportunités que représente la transformation digitale pour leur fonction sans avoir pour autant formalisé une stratégie précisant ses axes de développement et de mise en œuvre.

Ivalua2

Mais tous les aspects de la fonction Achats ne sont pas égaux face à la digitalisation. Environ trois décideurs Achats sur quatre sont enclins à digitaliser les processus opérationnels, récurrents, non stratégiques (les demandes d’achats, les émissions de bons de commande etc.) et transactionnels (facturation, paiement…).

Les technos et outils privilégiés

En matière de technologies et d’outils à exploiter, on retiendra aussi qu’à l’horizon 2020 de la digitalisation des Achats, les répondants citent par ordre de priorité les solutions SaaS, le Big Data, le mobile et les médias sociaux. Les dirigeants Achats sont 84 % à affirmer que l’acquisition de logiciels en mode SaaS fait ou fera partie prochainement de leur stratégie Achats. A la question « Quelle position adopte votre direction Achats quant aux applications Big Data liées à votre fonction ? », ils sont 91 % à se déclarer favorables aux applications Achats du Big Data. Ils ne sont cependant plus que 12 % à affirmer avoir mis en place des actions concrètes en faveur de l’intégration du Big Data au sein de leurs directions Achats. 74% du panel de l’enquête Décideurs Achats déclarent que leurs équipes Achats ont un accès, au moins partiel, à une application mobile e-Achats. Enfin, l’utilisation des médias sociaux n’est pas en tête des priorités des décideurs Achats. Ils ne sont que 35 % à l’avoir inscrite dans leur stratégie. Ils sont d’ailleurs une très courte majorité (52 %) à être favorable à leur utilisation dans le cadre de leurs fonctions.

Le rapport complet est disponible ici : www.ivalua.com

Juliette Paoli