Accueil Non classé Le Crédit Agricole Consumer Finance Nederland automatise son contrôle financier

Le Crédit Agricole Consumer Finance Nederland automatise son contrôle financier

Les services financiers du Crédit Agricole Consumer Finance Nederland B.V. ont fait appel à BlackLine, spécialiste du marché des logiciels d’automatisation et d’optimisation du contrôle financier, afin de remplacer leur ancien processus manuel sur papier.
Les équipes néerlandaises se serviront de la plateforme BlackLine Finance Controls and Automation pour automatiser leur procédure de clôture financière. Un changement qui a pour but d’augmenter la productivité des équipes, de réduire la consommation de papier et de simplifier les procédures de clôture:« Pour nos procédures de réconciliations et de clôtures, nous utilisions un procédé dépassé sur papier », explique Marcel Schreutelkamp, directeur financier au Crédit Agricole Consumer Finance Nederland. « Cette méthode n’était plus envisageable à long terme : nous avions besoin d’automatiser nos contrôles financiers et d’envisager une approche plus moderne des services financiers ».

« Une fois nos besoins examinés, nous en avons profité pour chercher une solution Cloud qui permettrait à nos équipes d’utiliser une plateforme unifiée en fonction des besoins de nos organismes », poursuit-il. « BlackLine est réputé pour la rapidité et la facilité de sa mise en œuvre : nous sommes impatients d’utiliser cette solution lorsqu’elle sa configuration sera achevée ».

BlackLine a été choisi à la suite d’un processus d’évaluation de plusieurs concurrents du marché. un processus de sélection approfondi de deux fournisseurs, Credit Agricole Consumer Finance Nederland a choisi BlackLine pour son utilisation simple, la rapidité de sa mise en œuvre et pour sa plateforme unifiée qui s’intègre facilement avec n’importe quel système ERP et système auxiliaire.

« Credit Agricole Consumer Finance Nederland est un groupe prestigieux de services financiers : nous sommes fiers de collaborer avec eux pour leur fournir des services financiers modernes et les aider à automatiser leurs procédures de clôture, » déclare Mario Spanicciati, vice-président

Daniel Bonnet