Accueil Juridique Le code d'Android viole-t-il la licence GPL2 de Linux ?

Le code d'Android viole-t-il la licence GPL2 de Linux ?

Vous vous souvenez sans doute de Florian Mueller, ardent défenseur sur logiciel libre et cofondateur de NoSoftwarePatens. A l'époque où Oracle avait lancé son accusation de viol copyright contre Google dans le code d'Android, Florian avait donné des éléments étayant cette accusation. Selon lui 43 fichiers sous copyright avait été copiés verbatim, et toujours selon lu, le reverse engineering avait été abondamment pratiqué par Google.

Voilà que Florian récidive dans un nouveau billet de blog. D'après lui, c'est cette fois la licence GPL2 de Linux qui aurait été violée. Ainsi se seraient 2.5 Mo de code provenant de 700 fichiers en-tête du Noyaux Linux qui auraient été copiés.

Si Florian a raison, l'affaire pourrait avoir d'énormes répercussions. Car Google devrait alors ouvrir le code d'Android pour respecter cette licence, et « son modèle économique pourrait s'effondrer » selon les termes de Florian Mueller.

Frédéric Mazué