Accueil Expert L'APM à l'épreuve de l'élasticité des environnements

L'APM à l'épreuve de l'élasticité des environnements

Avec l'essor du Cloud Computing et de la virtualisation, les environnements applicatifs n'ont jamais été aussi flexibles… et opaques ! Parce qu'ils sont par nature élastiques et imprévisibles, les entreprises peinent à en avoir une vue juste et exhaustive. Et la gestion des performances applicatives en est de fait impactée : comment en effet optimiser la résolution d'incidents de performance si on ne peut identifier l'ensemble des composants qui sont sollicités par l'application à un instant T ? Par Alain Hélaïli, Directeur Avant-Vente pour la région EMEA, Compuware.

Alain Hélaïli