Accueil Business ITS GROUP acquiert les actifs du groupe OVERLAP

ITS GROUP acquiert les actifs du groupe OVERLAP

Le Tribunal de Commerce de Nanterre a retenu ce jour l’offre de reprise en plan de cession de OVERLAP formulée par ITS GROUP. Dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire, 7 propositions de rachat en plan de cession avaient été formulées.

Créé en 1999, le groupe Overlap intervient sur le marché français des infrastructures informatiques.

Ce rachat d’actifs s’inscrit dans la stratégie de croissance de ITS Group. Le projet émanant de cette reprise consiste à allier la complémentarité de deux entreprises, spécialisées depuis leur création sur les infrastructures informatiques, pour accompagner leurs clients dans les évolutions de celles-ci.

Cette opération va permettre de proposer sur le marché IT des solutions qui couvrent l’ensemble du cycle de vie des infrastructures informatiques.

Le périmètre de la reprise des activités

L’offre de reprise de ITS Group concerne 191 salariés et assume l’intégralité de leurs droits aux congés payés et RTT.

La couverture géographique nationale de ITS Group est complétée par deux nouvelles localisations sur l’est de la France (Nancy/Strasbourg) et le sud (Marseille).

Les activités d’intégration des infrastructures de Overlap continuent à être exploitées sous cette marque dans une filiale à 100 % de ITS Group qui assure la poursuite des contrats en cours et la pérennité de la relation avec les clients et les partenaires du groupe. Les activités, d’hébergement, de services managés et de cloud sont reprises par la structure ITS Integra.

Le prix de cession s’élève à 2 209 K€ pour l’ensemble des actifs repris, corporels et incorporels. En outre, ITS Group a décidé d’abonder au plan social des salariés non repris à hauteur de 174 K€. Ces montants, soit 2 383 K€ au total, sont financés par un crédit moyen terme tiré sur la ligne ouverte en faveur de ITS Group.

ITS Group a estimé le besoin en financement (essentiellement BFR) des activités reprises à plus de 4 M€. Il pourra être assuré par la trésorerie disponible du groupe, proche de 7 M€ actuellement.

Frédéric Mazué