Accueil Etudes Intelligence artificielle : montée en puissance des investissements, selon le Syntec Numérique

Intelligence artificielle : montée en puissance des investissements, selon le Syntec Numérique

A l’occasion de sa conférence semestrielle, le Syntec Numérique a annoncé pour 2018 une croissance du secteur des activités informatiques et télécommunications de 4,2 %, avec une montée en puissance des investissements en intelligence artificielle.

Selon le syndicat professionnel des entreprises de services du numérique (ESN), des éditeurs de logiciels et des sociétés de conseil en technologies, le chiffre d’affaires du secteur se porte bien : 54,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2017, avec une croissance de 3,9 %, et 56,4 estimés pour 2018, soit + 4,2 %.
Au 1er trimestre 2018, les perspectives du secteur sont largement positives. 81 % des entreprises envisagent une croissance de leur chiffre d’affaires en 2018. Les carnets de commandes et le book-to-bill (rapport entre les nouvelles commandes prises et les facturations réalisées au cours de la même période) sont en progression et montrent une dynamique forte pour les prochains mois.
La transformation numérique et la mise en conformité règlementaire portent les projets. Ainsi, les SMACS progresseront cette année de 16 %, soit 1,6 milliard d’euros de croissance nette. Et la mise en conformité RGPD (Règlement Général sur la
Protection des données) représentera en 2018 une opportunité de près d’1 milliard d’euros de dépenses en logiciels et services (le Syntec se fonde sur des estimations IDC)
Le principal enjeu pour les entreprises du secteur reste le recrutement et la fidélisation des compétences : entre 55 000 et 60 000 recrutements de cadres sont attendus cette année.

Le conseil et les services vont progresser cette année de 3,5 % portés par les services à forte valeur ajoutée (comme l’innovation numérique, l’IoT, la Blockchain ou le cognitif). L’édition de logiciels progresse de 5,5 %. Le SaaS à lui seul représentera 22,3 % du marché des logiciels soit 2,8 milliards d’euros. Le conseil en technologies est aussi dynamique, avec 5,2 % de croissance attendue. « Le marché est porté par les projets d’accompagnement de la transformation des business models des clients industriels
vers la vente de solutions, par le développement de prestations dans le domaine des objets connectés et par des offres globales allant du matériel aux logiciels en passant par les services et les infrastructures. Les principaux secteurs clients qui participeront aux développements des activités du conseil en technologies sont l’automobile, l’aéronautique et l’énergie« , estime le Syntec Numérique.

IA : une dynamique d’investissement en forte croissance

Si les entreprises utilisatrices sont encore relativement peu nombreuses à avoir des projets ou des initiatives d’intelligence artificielle (27 %), le marché (plateformes, logiciels et services associés) représente tout de même un CA de 125 millions d’euros en 2017, soit une croissance 40 %, estimée à presque 50 % pour cette année. Les entreprises les plus matures montrent un intérêt prononcé pour les chatbots et le machine learning. Dans ce domaine, les compétences pour accélérer le développement de l’Intelligence Artificielle sont un enjeu majeur. Les data scientists, les spécialistes de l’expérience et de l’interface utilisateur ainsi que les analystes métiers ayant des compétences en IA sont les plus recherchés.

De fait, le recours à des partenaires de services (26 %) ou des éditeurs de logiciels (53% via une solution ou un développement spécifique) est un modèle de développement privilégié pour les projets d’IA.

Pour aller plus loin, lire notre dossier IA : les usages concrets en entreprise

Juliette Paoli