Accueil IA-Intelligence Artificiellle Intelligence artificielle : le chatbot Bard de Google se connecte aux mails,...

Intelligence artificielle : le chatbot Bard de Google se connecte aux mails, YouTube ou encore Maps

Google a annoncé mardi que Bard, son chatbot d’intelligence artificielle générative, pourrait désormais se connecter à d’autres services de l’entreprise (boîte mail, YouTube, Maps, etc.). 

« Par exemple, si vous préparez un voyage dans le Grand Canyon (un projet qui mobilise plusieurs onglets), vous pouvez demander à Bard d’aller récupérer les dates qui marchent pour tout le monde dans Gmail, chercher des vols et hôtels, vérifier le trajet pour l’aéroport dans Google Maps et même regarder des vidéos tirées de YouTube sur des activités à faire sur place – le tout dans la même conversation« , explique un communiqué du groupe américain.

Débusquer les « hallucinations« 

Le nouvel outil présenté mardi, baptisé « Bard Extensions », peut également extraire des données de Google Docs et de Google Drive (stockage), y compris de documents au format PDF, a précisé l’entreprise. Il doit en outre aider les utilisateurs à débusquer les « hallucinations« , quand le programme n’a pas la réponse à la question posée et en invente une – puisqu’il fonctionne grâce à un modèle de langage : il ne « comprend » pas ce
que signifient les mots. Un nouveau bouton, « Google it » (« Googlez-le ») permet ainsi de comparer les résultats de Bard avec les résultats d’une recherche Google sur le même sujet, en signalant les divergences.

Sur la page web de Bard, une fenêtre indique que les nouvelles « extensions » n’accèderont aux données personnelles qu' »avec votre permission« . Et toute extraction de contenu personnel à partir de Docs, Drive ou Gmail, ne sera pas utilisée pour cibler des publicités, former Bard ou être vue par des employés de la société.

Le géant d’Internet développe des systèmes d’intelligence artificielle de pointe depuis des années, mais il a été pris de court par le succès de ChatGPT (OpenAI) fin 2022 et par le lancement en février du nouveau Bing de Microsoft, son moteur de recherche avec des capacités d’IA générative. Google a lancé Bard à la même période, un chatbot capable de produire toutes sortes de textes (rédactions, articles, consignes, dialogues…) sur simple requête en langage courant, comme ChatGPT.

 

Juliette Paoli avec AFP

Juliette Paoli