Accueil Stratégie/Business Intel va construire deux usines de puces électroniques en Arizona pour 20...

Intel va construire deux usines de puces électroniques en Arizona pour 20 milliards de dollars

Intel
Logo Intel

(AFP) – Intel a annoncé mardi la construction à venir de deux usines de semi-conducteurs aux Etats-Unis, alors qu’une pénurie de ces composants électroniques essentiels affecte actuellement les constructeurs automobiles et d’autres industries.

Le nouveau patron du géant américain du secteur, Pat Gelsinger, a présenté dans un communiqué les investissements initiaux de 20 milliards de dollars pour ces nouveaux sites en Arizona comme un aspect essentiel de sa stratégie de production aux Etats-Unis et en Europe. « Intel est la seule entreprise avec un tel champs d’expertise en termes de logiciels, de puces, de conditionnement et de processus industriels (…) sur laquelle les clients peuvent se reposer pour leurs innovations« , a déclaré M. Gelsinger.
Aux manettes depuis février, l’ex-patron du groupe informatique VMware a aussi annoncé la formation d’une nouvelle division aux Etats-Unis et en Europe, baptisée « Intel Foundry Services », c’est-à-dire une branche de services pour les fonderies, ces usines spécialisées dans les matériaux semi-conducteurs.

« Gagner en flexibilité et en taille »

Pat Gelsinger veut à la fois renforcer ses capacités de production en propre et augmenter le recours aux sous-traitants, qui fabriquent les composants nécessaires aux technologies informatiques d’Intel, notamment pour les serveurs dans les centres de données. L’objectif est de « gagner en flexibilité et en taille pour optimiser la trajectoire d’Intel en termes de coût, de performance, de délais et d’approvisionnement », détaille le communiqué.
Les 20 milliards de dollars d’investissements sont « audacieux« , a commenté l’analyste Patrick Moorhead. « Je ne crois pas qu’Intel va s’arrêter là en matière d’investissements, surtout étant donné les besoins des gouvernements américain et européens, qui demandent plus de fabrication de pointe sur place« , a-t-il ajouté.

Une pénurie de composants électroniques en Asie force actuellement les constructeurs automobiles à ralentir la cadence sur leurs sites dans le monde entier. Signe de l’ampleur du problème, le président américain Joe Biden a signé fin février un décret pour passer au crible les chaînes d’approvisionnement des biens jugés « essentiels », dont les semi-conducteurs