Accueil Stratégie/Business Intel pourrait vendre sa fiancée sécurité McAfee pour se recentrer sur les...

Intel pourrait vendre sa fiancée sécurité McAfee pour se recentrer sur les datacenters et l’IOT

Logo Intel Security
Logo Intel Security

Selon le Financial Times, Intel, qui est en pleine restructuration, s’apprêterait à revendre McAfee, devenu Intel Security après son rachat en 2010.

Alors que Dell, à la recherche de Cash pour le rachat d’EMC, se sépare de sa division de logiciels (Dell Software Group), qui comprend SonicWall, éditeur de sécurité, Intel pourrait faire la même chose avec McAfee (Intel Security), qu’il avait acheté en 2010 pour 7,7 milliards de dollars. Avec ce rachat, l’idée d’Intel à l’époque était de mettre de la sécurité au niveau matériel, dans les terminaux connectés, bref de faire du « processeur sécurisé ».

Investir dans les datacenters et l’Internet des objets

Marché du PC – dont le fondeur dépend étroitement – en berne, stratégie mal choisie, éditeur de sécurité perçu comme moins innovant que d’autres… Intel pourrait avoir intérêt à se séparer de son pôle sécurité, d’autant qu’il a annoncé 12 000 suppressions de postes il y a deux mois, d’ici la mi-2017, et compte recentrer ses activités sur les datacenters, l’Internet des objets et les circuits logiques programmables (FPGA). Avec ces suppression de postes, Intel économiserait ainsi 750 millions de dollars en 2016 puis 1,4 milliard par an. En revendant McAfee pour le même prix a minima, et même plus selon le Financial Times, le géant américain pourrait récupérer du cash pour investir sur ces nouveaux secteurs à forte croissance.

On peut néanmoins s’étonner de cette possible vente alors qu’à la mi-mai, Intel Security annonçait la nomination d’Andrew Elder au poste de président des opérations EMEA. Sa mission étant, selon le communiqué officiel, « de déployer la stratégie de croissance d’Intel Security et de mener à bien les activités d’Intel Security de la zone EMEA. » A moins que cela ne donne du poids à une possible transaction.

Dans le domaine de la sécurité, les échanges vont bon train. Outre SonicWall à acheter, Blue Coat vient d’être vendu à Symantec par le fonds Bain Capital pour 4,65 milliards de dollars. Début juin, le fonds d’investissement Vista Equity Partners a, de son côté, acheté Ping Identity, spécialiste de la sécurité basée sur les identités, pour une somme non dévoilée.
Juliette Paoli