Accueil Cloud computing IBM ajoute des fonctions de puissance et de sécurité à son Cloud...

IBM ajoute des fonctions de puissance et de sécurité à son Cloud public

IBM a annoncé de nouvelles fonctionnalités pour son Cloud public qui se veut « le plus sécurisé et le plus ouvert du secteur ».

Parmi ces nouveautés, le dispositif de chiffrement « keep your own key » qui permet aux entreprises de garder le contrôle de leurs propres clés de chiffrement – et des modules matériels de sécurité (HSM) qui les protègent – afin qu’ils soient les seuls à pouvoir contrôler l’accès à leurs données. Toujours en matière de sécurité, IBM indique que de nouvelles fonctionnalités vont être rendues disponibles à travers le logiciel IBM Security Advisor pour détecter les erreurs de configuration afin que les entreprises puissent mieux évaluer leurs dispositifs de sécurité et prendre des mesures correctives.
Pour les applications nécessitant des capacités informatiques à très grande échelle, IBM a également annoncé l’augmentation de la bande passante pour ses serveurs virtuels  jusqu’à 80 Gbits. 
Côté Intelligence artificielle, la technologie IBM Power Systems, disponible « pour certaines géographies » (sans que l’on en sache davantage) d’ici à la fin de l’année dans le Cloud d’IBM offrira aux entreprises « une nouvelle option puissante pour commencer à développer et à entraîner leurs applications d’IA« .

Il faut noter l’extension de la couverture mondiale des datacenters IBM, avec la création de nouvelles régions multizones prévues à Toronto (Canada) et Osaka (Japon) d’ici à la fin 2020, qui s’ajoutent à celle récemment annoncé à Sao Paulo, au Brésil.  IBM revendique un réseau mondial de plus de 60 datacenters Cloud répartis dans 19 pays et 18 zones de disponibilité dans 6 régions.

IBM a annoncé la semaine dernière que son activité Cloud avait généré plus de 20 milliards de dollars de revenus au cours des 12 derniers mois. Il cite parmi ses nouveaux clients Aegean Airlines, BNP Paribas, Elaw Tecnologia SA et Home Trust.