Accueil Sécurité Hacking : Facebook ne paie pas une prime whitehat

Hacking : Facebook ne paie pas une prime whitehat

Un informaticien palestinien du nom de Khalil Shreateh a contacté Facebook dans le cadre du programme whitehat lancé par le réseau social pour traquer les failles de sécurité. Whitehat promet des primes de 500 dollars au minimum dans le cas de la découverte d'une faille.

La faille découverte par Khalil permettait de publier un contenu sur n'importe quel mur. Facebook ne reconnaissant pas la faille, Khalil a posté un contenu sur le mur d'une relation de Mark Zuckerberg, vidéo explicative à l'appui. Toujours pas entendu, il a posté directement sur le mur de Mark Zuckerberg.

Facebook alors réagi en corrigeant la faille, mais en refusant la prime à Khalil, au motif qu'il avait violé les règles de sécurité du site.

Source et plus d'informations : lebruitduweb.fr

Frédéric Mazué