Accueil Financement FNE-Formation : la prise en charge remonte à 100 % des coûts pédagogiques pour...

FNE-Formation : la prise en charge remonte à 100 % des coûts pédagogiques pour les entreprises

Des mesures inédites sur les financements liés au FNE-Formation sont mises en place par la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) pour certaines entreprises en activité partielle, en activité partielle de longue durée ou en difficulté.

Dans une instruction de la DGEFP du 27 janvier 2021 relative à la mobilisation du FNE-Formation dans le cadre de parcours de formation, il est indiqué que les entreprises de moins de 300 salariés voient la prise en charge FNE remonter à 100 % des coûts pédagogiques si elles sont en activité partielle, en activité partielle de longue durée ou en difficulté (hors cas de cessation d’activité). Voir la prise en charge des coûts pur les autres entreprises ci-dessous.

Source DGEFP

Reconversion, diplôme, compétences spécifiques…

Les actions de formation doivent prendre « la forme d’un parcours structuré pour le salarié, afin d’acquérir des compétences spécifiques en lien avec le contexte Covid-19 (hors formations obligatoires), une certification ou un diplôme, ou des compétences permettant d’accompagner ou anticiper les mutations économiques« , indique le document. il peut s’agit par exemple de formation sur le travail collaboratif renforcé et le travail à distance, de montée en compétences et d’appropriation des outils et méthodes de travail dans le cas des transitions numérique, ou carrément de changement de métier, d’entreprise ou de secteur d’activité, la mise en oeuvre de ce type de parcours est mobilisée dans le cadre du dispositif « Transitions collectives » qui a été annocné le 1er février. L’Etat souhaite en effet garantir aux salariés des parcours de reconversion sécurisés vers des métiers porteurs. Dans ce cadre spécifique, l’Etat finance – en fonction de la taille de l’entreprise – tout ou partie des projets de reconversion : 100 % pour les entreprises de moins de 300 salariés, 75 % pour les entreprises de 300 à 1000 salariés, 40 % pour les entreprises de plus de 1000 salariés

Un dispositif intéressant alors que selon une étude BVA, les salariés ont du mal à trouver chaussure à leur pied dans leur entreprise en matière de formation.
Tous les salariés (à l’exception des alternants) sont éligibles, sachant que le parcours de formation ne peut excéder une durée de douze mois.

Les dossiers FNE-Formation peuvent être déposés jusqu’au 31/12/2021 pour des formations pouvant aller jusqu’au 31/12/2022.